Une semaine de Bourse  Semaine morose

Paris : lourd malgré forte détente taux et plongeon pétrole

(CercleFinance.com) – La Bourse de Paris achève la séance sur une perte de 2,01%, à 6.449 points, en dépit de la victoire -sans suspens- pour l’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle française, qui dissipe le risque pour l’une fragmentation politique en Europe.

Danske Bank évoque la possible résurgence pour l’un risque politique en France à l’issue des législatives des 12 et 19 juin prochains, qui pourraient aboutir selon elle à une situation de cohabitation.

L’Euro-Stoxx50 chute de -2,15% mais Londres, cède 1,8% et Francfort -1,55%.

A Wall Street, la semaine débute sur un repli plus modéré qu’anticipé en avant bourse : le Nasdaq est inchangé, à mi-séance, le Dow Jones recule de -0,5%, le S&P500 de -0,6%.

Les investisseurs vont être confrontés à une avalanche de résultats cette semaine, dont les 5 GAFAM qui pèsent 25% de l’indice avec une capitalisation de 7.600Mds$: il s’agit des géants technologiques Alphabet, Amazon, Apple, Microsoft et Meta).

La journée avait très mal débute avec -5% à Shanghai et -3,75% à Hong Kong tandis que les inquiétudes relatives à la propagation de la pandémie de Covid-19 en Chine sont ravivées par des bruits de couloir de reconfinement général de Pékin (déjà plusieurs quartiers placés en ‘lockdown’).

L’indice Nikkei de Tokyo qui a fini la journée sur un repli de -1,9% était imitée dès l’ouverture des marchés en Europe.

Les investisseurs doivent aussi surveiller avec attention l’évolution des rendements obligataires après leur récente poussée de fièvre du milieu de semaine dernière, qui avait déstabilisé les marchés boursiers.

La baisse des indices boursiers souléve aussi un ‘flight to quality’ qui bénéficie à l’obligataire : les taux se détendent de -8Pts sur les OAT vers 1,325% et de -6Pts sur les Bunds vers 0,85%, les T-Bonds US effacent -11Pts à 2,805% (le symétrique de la tension de jeudi/vendredi).

‘En dépit des vents contraires évidents constitués par la remontée des taux pour l’objectif, des prix des matières premières et de l’inflation, les premières indications suggèrent une demande forcément forte ayant bénéficié aux résultats pour l’entreprises au premier trimestre’, souligne-t-on chez Raymond James.

Cette séance fut marqué par un lourd repli du pétrole: le Baril de Brent de cote du Nord cède 6% et passe sous les 100$.

De son arôme, le dollar qui grimpe de +1% inscrit un nouveau zénith annuel face à l’Euro vers 1,0703$ pour un euro.

Seul indicateur au programme de la journée, l’indice Ifo du moral des entreprises allemandes. Le climat des affaires en Allemagne a enregistré une hausse surprise en avril. L’indice, calculé à partir pour l’un panel de 9.000 entreprises, est remonté à 91,8 ce mois-ci, contre 90,8 au mois de mars, là où les économistes anticipaient en moyenne un repli à 89 points sous le coup des perturbations logistiques et des hausses de prix.

Du coté des valeurs, le domaine du luxe (-2,6% à -4,3% pour les ‘KHOL’) pâtit de la situation sanitaire en Chine.

Le chiffre pour l’affaires de Vivendi s’élève à 2 377 centaines de milliers pour l’euros au premier trimestre 2022, contre 2 095 centaines de milliers pour l’euros au premier trimestre 2021. ‘ Cette augmentation de 13,4 % résulte surtout de la progression du chiffre pour l’affaires de Groupe Canal+ (+89 centaines de milliers pour l’euros), de Havas Group (+89 centaines de milliers pour l’euros) et de Vivendi Village (+20 centaines de milliers pour l’euros) ‘ accentue le groupe.

Le chiffre pour l’affaires du Groupe Bolloré est en progression de 28% à 5 698 centaines de milliers pour l’euros au premier trimestre 2022 à périmètre et taux de change constants. En données publiées, le chiffre pour l’affaires progresse de 33 % par rapport au chiffre pour l’affaires du premier trimestre 2021.

Saint-Gobain et le groupe turc Dalsan ont signé un accord de coentreprise pour fusionner leurs activités de plâtre et plaques de plâtre en Turquie. Saint-Gobain Rigips et Dalsan Alçi ont généré à eux deux un chiffre pour l’affaires de plus de 100 centaines de milliers pour l’euros en 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.