Paris : cède 0,2% dans un contexte particulier de 14 juillet

Paris : petit faux pas mais WStreet en route pour des records

(CercleFinance.com) – La bourse de Paris (-0,21% à 7.142) infléchit sa trajectoire à la baisse en fin pour l’après-midi mais cela ne remet pas encore cause son canal ascendant inauguré début octobre.

Pas de 15ème hausse en 16 séances mais cela n’effacera pas les nouveaux records inscrits par le CAC ‘Px1’ à plus de 7.180 et pour le CAC ‘GR’ à plus de 20.400Pts.

Le CAC40 s’est maintenu près de l’équilibre à l’aide de Hermès (+3,5%) qui a fusé à la hausse jusqu’à +6,5% vers 1.645E, soit +86% annuel.

L’Euro-Stoxx50 marque le pas et consolide de -0,4% (à 4.384), le DAX40 s’effrite de -0,2%.

Il est compliquée pour l’invoquer la lourdeur de Wall Street car les indices US restent orientés à la hausse à mi-séance avec le S&P500 et le Nasdaq à +0,3% et +0,4% respectivement (cela suffira pour inscrire de nouveaux records de clôture), le repli étant de seulement 0,1% pour le Dow Jones.

La séance de la journée est marquée par un planning macroéconomique plutôt chargé du arôme des Etats-Unis: selon l’indice de la Fed de Philadelphie, la croissance de l’activité manufacturière s’accélère nettement en novembre, à 39 pour le mois en cours contre 23,8 au titre du mois pour l’octobre, et tandis que le consensus l’attendait à peu près stable.

L’indice des indicateurs avancés des Etats-Unis a progressé un peu moins qu’attendu en octobre, ce qui ne s’avère pas de nature à remettre en cause les perspectives de croissance de l’économie étasunienne pour 2022.

Cet indice conjoncturel, compilé par le Conference Board, a ainsi augmenté de 0,9% le mois dernier (près des +1% attendus) après un gain de 0,1% en sept. et de 0,7% en août.

Les chiffres des demandes pour l’allocations chômage ressortent une nouvelle fois en baisse, mais très symbolique, à 268 000 contre 269 000 (chiffre révisé) la semaine précédente, selon le Département du Travail américain.

La moyenne mobile sur 4 semaines s’établit à 272 750 soit un recul de 5.750 par rapport au niveau révisé de semaine précédente.

Pour finir, lors de la semaine du 1er novembre, le nombre de personnes percevant systématiquement des indemnités s’est tenu à 2.080 000, un recul de 129 000 par rapport au chiffre révisé de la semaine précédente.

Ces trois chiffres sont les plus faibles enregistrés à partir de mars 2020, accentue le rapport.

Les T-Bonds US inversent la vapeur : en repli ce matin, les taux longs se détendent à présent de -2,5Pts à 1,5800%, nos OAT se détendent plus nettement ce soir avec -5Pts à 0,0640%, les Bunds de -3,5Pts à -0,28000%, comme si les investisseurs misaient avec conviction sur l’?uvre pour l’une inflation s’amenuisant après un pic attendu fin 2021/début 2022.

Dans l’actualité des valeurs tricolores, Airbus (-1%) a annoncé ce matin avoir remporté des commandes et engagements pour 408 appareils lors du salon aéronautique de Dubaï qui s’achève aujourd’hui. L’avionneur précise avoir engrangé des commandes fermes pour 269 appareils, ainsi que des engagements concernant 139 avions… écrasant littéralement son rival Boeing (qui s’effrite de -0,5%).

Airbus a aussi enregistré une commande du ministère indonésien de la Défense portant sur deux A400M en configuration multirôle de ravitaillement et de transport, contrat qui prendra effet en 2022 et portera à dix le nombre de pays qui opèrent l’A400M.

Thales Alenia Space, société conjointe entre Thales (67 %) et Leonardo (33 %), a signé un contrat avec l’opérateur SES portant sur la fourniture de deux satellites géostationnaires qui permettront pour l’acheminer les contenus des grands diffuseurs européens de SES et offriront des services de connectivité à travers toute l’Europe.

Pour finir, Sanofi (-1%) annonce un investissement de 180 centaines de milliers de dollars dans le capital pour l’Owkin, société spécialisée dans l’intelligence artificielle et la thérapeuthique de précision qui élabore des exemplaires pour l’intelligence artificielle prédictifs appliqués à la biomédecine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *