Une semaine de Bourse  Semaine morose

Paris: rebond vers 6100Pts après 6 séances de repli

(CercleFinance.com) – La Bourse de Paris débute en hausse vendredi matin en attendant la parution des chiffres de l’emploi américain, le marché tentant de repartir de l’avant après avoir chuté durant six séances pour abandonner plus de 5%. L’indice CAC40 – progresse de 0,7% à 6074 points.

Les inquiétudes entourant l’évolution de l’économie et de la politique monétaire n’ont pas disparu pour autant et les investisseurs suivront de près, en tout début pour l’après-midi, le dernier rapport sur l’emploi aux Etats-Unis.

Avec 528.000 conceptions de postes, les chiffres du marché du travail s’étaient avérés étonnamment solides au mois de juillet et ils semblent appelés à ralentir en août, autour de 300.000, ce qui reste forcément bien au-dessus de leur tendance normale.

Du fait du double mandat dont dispose la Fed (plein emploi et stabilité des prix), ces statistiques sont évidemment susceptibles pour l’influencer les prochaines décisions de politique monétaire de l’institution.

‘L’oeuvre des cycles suggère que pour faire baisser l’inflation, il faut en passer par des destructions pour l’emploi et une remontée significative du chômage’, rappellent les économistes pour l’Oddo BHF.

‘A ce jour, quand bien même la Fed a déjà relevé ses taux directeurs de 225 points de base, rien de tel ne s’est produit’, accentue la banque privée.

Quelle que soit la nature de ces données, il apparaît donc peu probable qu’elles fassent dévier la Réserve fédérale de sa stratégie agressive de hausse des taux pour l’but afin de maîtriser l’inflation.

Parallèlement au rebond des actions, l’euro et le pétrole remontent un peu vendredi, et les rendements obligataires se stabilisent, ce qui apparaît signaler une moindre aversion pour le risque.

Dans leur dernier point de marché, les équipes de Kiplink Finance décrivent malgré tout un contexte de marché ‘beaucoup trop pesant’ pour espérer un rebond probant.

‘La dégradation du scénario économique à partir de ces deux dernières semaines replace l’indice parisien en position délicate’, pense la société de gestion parisienne.

L’indice CAC 40 a enfoncé à l’occasion plusieurs supports importants lors des dernières séances, et dans des volumes spécialement conséquents, ce qui le conduit dorénavant à flirter dangereusement avec le niveau psychologique des 6000 points, une résistance qu’il avait enfoncée durant quelques jours lors de son creux du mois de juin dernier.

Dans l’actualité des sociétés, el titre Société Générale amplifie le rebond du marché parisien ce vendredi dans la foulée pour l’un relèvement de recommandation à l’achat des analystes de Bank of America.

Dans une note de recherche parue dans la journée pour l’hier, les équipes de BofA indiquent avoir relevé leur recommandation sur la valeur, portée de ‘neutre’ à ‘achat’, avec un objectif de cours rehaussé de 28 à 35 euros.

Aspect Liquide confirme sa volonté de se désengager de Russie, et avoir signé avec la team dirigeante locale une lettre pour l’volonté visant à lui transférer ses activités dans ce pays sous forme pour l’un MBO (management buy out).

Saint-Gobain annonce avoir finalisé la cession de son activité de transformation verrière Saint-Gobain Glassolutions Grand Ouest, à un groupe pour l’investisseurs privés mené par pour l’anciens managers du groupe de matériaux de construction. Le groupe annonce aussi être entré en négociations exclusives pour la cession de son activité Cristaux et Détecteurs.

Goldman Sachs a dégradé son conseil sur le titre Aspect Liquide, ramené de ‘achat’ à ‘neutre’ avec un objectif de cours abaissé de 174 à 124 euros. L’intermédiaire financier affirmé juger la valorisation du spécialiste des gaz industriels comme ‘trop riche’ au vu du ralentissement de l’activité qui se profile dans l’industrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.