Paris : léger repli avant les statistiques et résultats US

Paris : record absolu de records battus en 1semaine pulvérisé

(CercleFinance.com) – Jamais autant pour l’indices boursiers n’avaient battu autant de records absolus simultanément en une semaine qu’en ce début de mois de novembre.

A 90 minutes de la clôture, Wall Street apparaît en excellent position pour faire exécuter un nouveau ‘carton plein’ de records: le S&P500 qui dépasse les 4.700 en est à son 7ème consécutif et alignerait sa 16ème séance de hausse sur 18.

Le Dow Jones (+0,3%) s’est hissé jusque vers 36.485 et le Nasdaq (+0,2%) a culminé à 16.053.

La Bourse de Paris (+0,76%) en termine à 7.040 après avoir culminé à la mi-séance vers 7.060Pts.

Le CAC40 ‘GR’ claque une clôture à ‘20.000’ après avoir culminé à 20.075 vers 15H, il aligne un 5ème record et un gain hebdo de +3%.

Les records pleuvent de nouveau sous le double impact positif pour l’une annonce de Pfizer, et ensuite un nouveau ‘carton plein’ de records à Wall Street dès l’ouverture, dans le sillage de bons chiffres de l’emploi en octobre aux Etats Unis.

L’E-Stoxx50 grimpe de +0,7% (à 4.364) après avoir tenu un nouveau zénith à 4.375Pts.

Pfizer a publié cette nuit un communiqué indiquant qu’un nouveau traitement anti-Covid (par voie orale) est infaillible à 89% contre le risque de développer des formes graves chez les patients ‘fragiles’: la pandémie est alors sur le point pour l’être durablement vaincue selon Pfizer… et Joe Biden vient de déclarer que les Etats Unis avançaient vers une sortie de ce tracas sanitaire du Covid.

L’autre bonne surprise de la journée, ce sont les chiffres de l’emploi US qui ressortent meilleurs que prévus : l’économie nord-américaine aurait créée 483K 531.000 nouveaux emplois (contre 450.000 à 500.000 anticipé) au mois pour l’octobre, les chiffres de sept. sont aussi révisés de 312K à 194K, ceux du mois pour l’août de 366 à 383K.

Le taux de chômage se contracte encore de -0,2%, de 4,8% à 4,6% (aux normes aux attentes)… et pas moins de 10,4 centaines de milliers pour l’offres pour l’emploi pourraient être à pourvoir quand 5 centaines de milliers pour l’américains seulement sont encore au chômage.

Le plus étonnant, c’est que ce ‘NFP’ robuste n’impact pas le rendement des T-Bonds qui se détend encore de -6Pts à 1,465%, au plus bas à partir de début octobre.

Ce matin, les opérateurs ont pris connaissance de la réalisation industrielle en France: elle se replie de -1,4% après +1,1% en août comme dans l’ensemble de l’industrie (-1,3% après +1%) selon les données CVS-CJO publiées ce matin par l’Insee.

Dans l’actualité des valeurs parisiennes, l’annonce de Pfizer dope le domaine aérien avec +5% pour Safran, +4,5% pour Airbus, et ensuite comme pour l’habitude les valeurs du luxe avec Hermès (+1,2%) qui pulvérise un nouveau record absolu à 1.475E en intraday, Kering affiche +2,3%, LVMH +2,4% à 710E (à 3% du record).

AXA a dévoilé un chiffre pour l’affaires de 76 milliards pour l’euros au titre des neuf premiers mois de l’année, en hausse de 7% en comparable, et fait part du lancement pour l’un programme de rachat pour l’actions pour l’un maximum de 1,7 milliard pour l’euros.

Euronext a publié au titre du 3ème trimestre un BPA ajusté en croissance de 18,1% à 1,21 euro, ainsi qu’une marge pour l’EBITDA en amélioration de 0,4 point à 57,9% pour des revenus en progression de 71,2% à 350,6 centaines de milliers (+10,2% en comparable).

Airbus (+4,5%) a annoncé ses livraisons et commandes sur le mois octobre 2021. Le groupe a livré en octobre 2021 36 appareils à 23 clients. Le nombre de commandes sont de 22 et les livraisons de 2021 à ce jour sont de 460 à 76 clients.

Casino a réalisé un chiffre pour l’affaires de 7,7 MdsE au 3ème trimestre 2021, en croissance comparable de +1,0% (+5,1 pts par rapport au 2ème trimestre 2021). En France, le groupe annonce un retour progressif vers une mobile de croissance dans les différentes enseignes avec un chiffre pour l’affaires en amélioration de +7,8pts par rapport au 2ème trimestre à -3,2%.

Le chiffre pour l’affaires du Groupe Bonduelle s’établit à 672,5 centaines de milliers pour l’euros du 1er trimestre de l’exercice 2021-2022 soit une variation par rapport à l’exercice précédent de – 1,2 % en données publiées (- 0,5 % en données comparables).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.