CAC40 : limite la casse mais aligne une 3ème semaine de repli

Paris: rend la majeure partie de ses gains avant la clôture

(CercleFinance.com) – Après avoir gagné jusqu’à 1,6% en début pour l’après-midi, la bourse de Paris a progressivement rétrocédé ses bénéfices tout au long de l’après-midi, allant même jusqu’à s’inviter brièvement en territoire négatif peu avant la clôture.

L’indice parisien achève au final la séance sur un gain peu élevé de 0,2%, au final énervant au regard de la trajectoire matinale du cours. Le CAC avait surtout profité de la décision de la Chine de relever ses taux.

La nuit dernière, en effet, la banque centrale chinoise avait fait part de sa décision de réduire son taux préférentiel de prêts à plus de cinq ans de 15 points de base pour le amener à 4,45%, une baisse plus conséquente que anticipé.

‘Le marché chinois de l’immobilier résidentiel est sous pression à compter de plusieurs mois aujourd’hui, avec des ventes de logements en recul mais aussi des prix sur le déclin’, rappelaient alors les économistes de Danske Bank.

‘Pour ne rien arranger, le reste de l’économie est à présent mis sous pression par les confinements destinés à endiguer l’épidémie de Covid-19’, ajoutait la banque danoise.

A Londres, le FTSE progresse de 1,1%, suivi par Francfort (+0,6%) et l’E-Stoxx5

(+0,3%). En revanche, la tendance est plus morose outre-Atlantique où S&P500 et Nasdaq cèdent entre 0,8 et 0,9%.

Chez Berenberg, on s’inquiète en particulier du mouvement de repli concomitant qui touche les cours de Bourse et le compartiment obligataire, un phénomène rarement constaté lors des 25 dernières décennies.

‘Cette tendance qui consiste à ‘tout vendre’ a fait beaucoup de dégâts’, déplore l’intermédiaire financier.

‘Cette anomalie vient surtout réduire la capacité et la volonté des investisseurs et des institutions de prendre des risques aussi facilement qu’auparavant’, prévient l’société pour l’investissement allemande.

Dans l’actualité des sociétés françaises, Biosynex annonce une participation majoritaire au niveau de 75%, aux côtés des deux fondateurs, dans BHR Pharmaceuticals, société britannique de tests diagnostiques pour le diabète, le bilan lipidique, l’analyse pour l’urine par bandelette, l’obstétrique et la neurologie.

A l’issue pour l’une revue du calendrier et du coût de l’habitation des deux réacteurs nucléaires de Hinkley Point C, EDF indique que le coût à terminaison du projet est estimé entre 25 et 26 milliards de livres sterling 2015. Le démarrage de la réalisation pour l’électricité de l’unité 1 est à présent anticipé en juin 2027.

Aspect France-KLM annonce entrer en discussions exclusives avec Apollo en vue pour l’une injection de 500 centaines de milliers pour l’euros au capital pour l’une filiale opérationnelle pour l’Air France, propriétaire pour l’un parc de moteurs de rechange dédiés à son activité pour l’ingénierie et de maintenance.

Orange fait part de l’élection de Jacques Aschenbroich comme président non-exécutif du conseil pour l’administration, après sa nomination en tant qu’administrateur indépendant pour une période de 4 ans lors de l’assemblée générale qui s’est tenue jeudi.

Pour finir, Vivendi a annoncé une nouvelle gouvernance. Le mandat du Directoire actuel arrivant à échéance le 23 juin 2022, une nouvelle équipe sera mise en place dès le lendemain autour pour l’Arnaud de Puyfontaine, son Président.

Oddo pense que cela peut éventuellement identifier l’idée pour l’un rassemblement à terme entre Bolloré et Vivendi. L’analyste accentue aussi que la Compagnie de l’Odet a acquis 8,3 M pour l’actions Bolloré le 13 mai à un cours moyen de 4,75 E. En 4 jours, c’est ainsi 23,3 M pour l’actions qui ont été acquis pour une sortie de cash de 108 ME.

‘ Dans tous les cas, Compagnie de l’Odet s’avère vouloir accroitre sa part dans Bolloré dans la perspective pour l’une éventuelle opération en titres (rassemblement avec Vivendi) ?) ‘ rajoute Oddo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.