CAC40 : limite la casse mais aligne une 3ème semaine de repli

Paris : s'attaque au seuil des 6900 points

(CercleFinance.com) – Stimulée par les performances record de Wall Street, la Bourse de Paris confirme son orientation favorable et progresse de 0,2%, à 6898 points.

La trajectoire des marchés pour l’actions reste irrésistiblement haussière et des records pluriannuels ou absolus chutent en cascade, dans ce qui paraît être devenu une litanie de tous les jours à partir de la mi-juillet à Wall Street, et à partir de cette semaine en Europe.

En hebdomadaire, la hausse de l’indice parisien dépasse dorénavant 1% et est signe des espoirs des investisseurs quant à la poursuite du soutien monétaire de la Fed et du redressement de l’économie.

À partir de le début de l’année, l’indice vedette de la place parisienne affiche dorénavant un gain de l’ordre de 24%.

A Wall Street, le Dow Jones et le S&P 500 évoluent aussi en territoire record.

La prédominance durable de l’appétit pour le risque n’a pas plombé les bons du Trésor américains, qui ne progressaient que pour l’un petit point hier, vers 1,3620%, malgré des chiffres de l’inflation bien supérieurs aux attentes.

Les investisseurs pourraient néanmoins se montrer prudents avant la publication, dans l’après-midi, de plusieurs indicateurs concernant l’économie des Etats-Unis.

Sont attendus, par exemple, les prix à l’importation au mois de juillet ainsi que l’indice de confiance des consommateurs du Michigan.

En France, les investisseurs ont pu prendre connaissance ce matin de plusieurs statistiques: l’Insee indique que sur un an, la hausse des prix à la consommation en France a ralenti à 1,2% au mois de juillet, après +1,5% en juin. En séquentiel et hors variations saisonnières, les prix augmentent de 0,4%, après +0,2% en juin.

Le ralentissement de l’inflation annuelle résulte du repli des prix des produits manufacturés (-1,1% après +0,7%), en lien avec le décalage des soldes pour l’été, du ralentissement des prix des services (+0,6% après +0,8%) et du tabac (+5,1% après +5,3%).

Par ailleurs, au seconde trimestre 2021, le nombre de chômeurs au sens du BIT atteint 2,4 centaines de milliers de personnes en France (hors Mayotte), en baisse de 16.000 personnes sur le trimestre, selon les résultats de l’enquête de l’emploi de l’Insee.

Dans l’actualité des valeurs, Ipsen cède près de 11% après l’annonce du retrait de sa demande pour l’approbation pour le palovarotène initiée auprès de la FDA en mai dernier, et son volonté pour l’en soumettre une nouvelle après des analyses de données complémentaires.

Vinci annonce que l’aéroport de Londres Gatwick, filiale de VINCI Airports à 50,01 %, a enregistré une baisse de 92,4% du trafic passagers sur les 6 premiers mois de l’année. Dans ce contexte, l’aéroport enregistre une perte après impôts de 244,6 M£, après une perte de 321 M£ au 1er semestre 2020.

Pour finir, Walmart a annoncé dans la soirée pour l’hier avoir confié à Publicis un contrat portant sur la planification et l’achat de ses espaces médias aux Etats-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.