Paris : cède 0,2% dans un contexte particulier de 14 juillet

POINT MARCHÉS-Le Nasdaq et le S&P 500 terminent en baisse, le secteur des communications pèse

* Le Dow Jones gagne 0,21%, le S&P-500 cède -0,11% et le
Nasdaq
-0,82%
* Snap et Intel pèsent sur les indices
* Les investisseurs, “inquiets”, délaissent le domaine des
communications
*

par Shreyashi Sanyal, Devik Jain et Sinéad Carew
22 octobre (Reuters) – La Bourse de New York a fini en ordre
dispersé vendredi, tandis que les résultats trimestriels
décevants de Snap SNAP.N et Intel INTC.O ont pesé sur le
Nasdaq et le S&P500.

L’indice Dow Jones .DJI a pris 0,21%, ou 73,94 points, à
35 677,02 points.
Le S&P-500 .SPX , plus très large, a perdu 4,88 points, soit
-0,11%, à 4 544,9 points.
Le Nasdaq Composite .IXIC a reculé de son arôme de 125,5
points (-0,82%) à 15 090,20 points.

Les actions ont reculé lors pour l’une séance agitée, les
avertissements de Snap et Intel, qui ont par ailleurs publié
jeudi des chiffres pour l’affaires inférieurs aux attentes, ayant
pesé sur le domaine technologique et incité les investisseurs à
la prudence.
Les investisseurs étaient en effet “véritablement inquiets”,
selon Sean Sun, gestionnaire de portefeuille chez Thornburg
Investment Management, des résultats moins bons que anticipé de
Snap, ce qui les a poussé à se retirer pour l’autres firmes du
domaine des communications comme Facebook FB.O ou Twitter
TWTR.N .
En conséquence, l’indice S&P des services de communication a
été le principal frein à l’indice de référence lors de la
séance.

Snap a accusé une baisse de plus de 20% lors de la
séance, le propriétaire de l’application Snapchat ayant attribué
la baisse de la performance de son activité publicitaire aux
perturbations de la chaîne pour l’approvisionnement mondiale et aux
pénuries de main-d’oeuvre qui ont amené les marques à réduire
leurs dépenses publicitaires.
La performance pour l’Intel est pénalisée par des ventes plus
faibles qu’attendues au 3ème trimestre mais son
directeur général a souligné que la pénurie de puces freine les
ventes de ses processeurs.

* Le rappel de la séance en Europe: .EUFR
* A SUIVRE LUNDI :

(version française Camille Raynaud)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *