Une semaine de Bourse  Semaine morose

POINT MARCHÉS-Prudence en vue à Wall Street avant l'emploi américain

* Légère baisse en vue à Wall Street
* En Europe, l’indice Stoxx 600 et le CAC 40 à Paris gagnent 0,4%
* Le rapport mensuel sur l’emploi américain à suivre

par Laetitia Volga
PARIS, 2 sept. (Reuters) – Wall Street est demandée sans grand
renouvellement avant les chiffres mensuels de l’emploi américain mais les
Bourses européennes sont en hausse vendredi à mi-séance mais se dirigent vers un
recul sur la semaine à cause des préoccupations sur l’inflation, les politiques
monétaires et le risque de récession.
Les contrats à terme donnent pour l’instant un repli de 0,12% pour le Dow
Jones .DJI , de 0,2% pour le Standard & Poor’s-500 .SPX et de 0,38% pour le
Nasdaq.
À Paris, le CAC 40 .FCHI gagne 0,43% à 6.060,08 points vers 11h25 GMT. À
Francfort, le Dax .GDAXI avance de 1,2% et à Londres, le FTSE .FTSE
progresse de 0,56%.
L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 .FTEU3 s’octroie 0,48%, l’EuroStoxx
50 de la zone euro .STOXX50E monte de 0,6% et le Stoxx 600 .STOXX de 0,43%.
Celui-ci affiche pour l’heure un recul de 3,91% sur l’ensemble de la
semaine, sa plus forte baisse hebdomadaire à compter de mi-juin.
Malgré le rebond des marchés actions européens, les investisseurs restent
préoccupés par le rythme du resserrement monétaire à venir aux Etats-Unis et en
zone euros, par l’impact du renforcement des restrictions sanitaire en Chine sur
la croissance mondiale ou bien encore par la crainte pour l’un arrêt prolongé des
livraisons de gaz russe par Nord Stream 1.
« Il sera intéressant de voir si l’Europe peut maintenir son rebond alors
qu’il n’est pas certain que le gaz recommencera à circuler via le gazoduc samedi
comme anticipé », a déclaré Craig Erlam, analyste chez Oanda. « Cela peut rendre
les investisseurs un peu nerveux au fur et à mesure que nous avançons dans la
séance ».
Pour l’heure, les observateurs ont le regard tournés vers Washington, où le
rapport mensuel sur l’emploi aux Etats-Unis sera publié à 12h30 GMT. Un rythme
soutenu des conceptions de postes peut conforter l’histoire – déjà privilégié
par les marchés – pour l’une hausse de 75 points de base des taux de la Fed dans
trois semaines.
Le consensus Reuters attend 300.000 conceptions pour l’emplois en août après les
528.000 en juillet et une légère accélération de la hausse du indemnité horaire
moyen, à 5,3% en rythme annuel.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET nL8N3091NH

VALEURS EN EUROPE
L’indice européen de l’automobile .SXAP affiche la plus forte progression
2,38% – ce qui soutient spécialement le Dax allemand – après avoir reculé la
veille de 1,6% avec l’annonce de nouveaux confinements en Chine.
A l’opposé, le compartiment des télécoms .SXKP perd 0,47%.
Dans l’actualité des entreprises, Credit Suisse CSGN.S gagne 2,49% en
réaction à des informations selon lesquelles la banque envisage de supprimer
environ 5.000 postes pour réduire ses coûts. nL6N309086
Aspect Liquide AIRP.PA abandonne 1,34%, des collaborateurs du marché faisant état
pour l’une baisse de la recommandation de Goldman Sachs à « neutre ».

CHANGES
Le dollar perd 0,3% face à un panier de devises de référence .DXY après
avoir inscrit jeudi un nouveau pic à compter de 2002 à la continuité de bonnes statistiques
américaines.
« Il n’est pas surprenant que le dollar ait atteint un nouveau record, à la
fois à l’aide de son statut de valeur refuge et à la solidité de l’économie
us, qui ouvre la voie à la Fed pour demeurer agressive dans son
resserrement monétaire », a déclaré Edward Moya chez Oanda.
Les contrats à terme sur les fonds fédéraux évaluent à environ 75% la
probabilité que la Fed relève ses taux de trois quarts de points ce mois-ci.
L’euro de son arôme gagne 0,43% à 0,9987 dollar EUR= .
Les marchés monétaires intègrent une hausse des taux de la BCE de 75 points
de base aussi lors de la réunion de travail de l’institution jeudi prochain.

TAUX
Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans US10YT=RR recule
modestement à 3,2556% mais reste près du pic de plus de deux mois atteint
jeudi à 3,297%.
En Europe, le dix ans allemand DE10YT=RR gagne près de trois points de
base à 1,589%.

PÉTROLE
Le marché pétrolier monte dans l’attente de la réunion de travail lundi de l’Opep+ sur
sa stratégie de production: le Brent LCOc1 avance de 1,8% à 94,02 dollars le
baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 de 1,92%
à 88,27 dollars le baril.

PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L’AGENDA DU 2 SEPTEMBRE:
PAYS GMT INDICATEUR PÉRIODE CONSENSUS PRÉCÉDENT
USA 12h30 Conceptions pour l’emplois août 300.000 528.000
Taux de chômage 3,5% 3,5%
Indemnité horaire moyen +0,4% +0,5%
– sur un an +5,3% +5,2%

(Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)
(([email protected];))

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.