Rebond en Europe, les banques en soutien, la BCE très attendue

Rebond en Europe, les banques en soutien, la BCE très attendue

REBOND EN EUROPE, LES BANQUES EN SOUTIEN, LA BCE TRÈS ATTENDUE

PARIS (Reuters) – Les majeures Bourses européennes sont en hausse en début de séance mercredi, portées par les valeurs bancaires, après l’annonce pour l’une réunion de travail exceptionnelle du Conseil des gouverneurs la Banque centrale européenne (BCE) sur l’évolution des marchés obligataires.

Les investisseurs attendent par ailleurs les offres d’emplois de politique monétaire de la Réserve fédérale nord-américaine dans la soirée.

À Paris, le CAC 40 gagne 1,28% à 6.026,17 points à 08h18 GMT. À Londres, le FTSE 100 prend 0,53% et à Francfort, le Dax avance de 1,2%.

L’indice EuroStoxx 50 est en hausse de 1,33%, le FTSEurofirst 300 de 0,43% et le Stoxx 600 de 0,96%.

Le Conseil des gouverneurs de la BCE tiendra ce mercredi, à 09h00 GMT selon plusieurs sources, une réunion de travail surprise pour discuter des récents dégagements sur les marchés des emprunts pour l’État, mettant en exergue l’inquiétude de l’institution face à l’augmentation des coûts pour l’emprunt de plusieurs pays du bloc, en particulier ceux les plus lourdement endettés.

L’annonce la semaine dernière par la BCE de son volonté de s’engager dans plusieurs hausses de taux cette saison face à l’inflation a amplifié l’écart de rendements entre les obligations italiennes et allemandes, qui a atteint mardi un pic à partir de avril 2020 à 252,9.

Il revient maintenant sous 240 points de base, le rendement du BTP italien à dix reculant de dix points de base mais son équivalent allemand est en légère hausse.

Les actions des banques italiennes, pénalisées récemment par les craintes liées à la hausse du coût de la dette de Rome, rebondissent dans les premiers échanges.

Unicredit, Intesa Sanpaolo et BPER Banca prennent de 3,55% à 4,54%. Le domaine bancaire européen dans son ensemble prend 2,88% et celui de la zone euro 3,55%.

À Paris, Société générale (+3,30%), BNP Paribas (+3,59%) et Crédit agricole (+4,06%) comptent parmi les plus fortes hausses du CAC 40.

« Il est clair que le marché anticipe une sorte pour l’intervention », a déclaré Teeuwe Mevissen, stratège senior chez Rabobank.

Si la BCE s’abstient de donner des informations importantes, la vente massive pour l’obligations peut poursuivre, a souligné Charalambos Pissouros, chez JFD Brokers.

Les investisseurs se préparent parallèlement aux offres d’emplois, à 18h00 GMT, de la Fed, qui peut accélérer la remontée de ses taux.

À la continuité de la publication vendredi dernier pour l’une inflation plus conséquente que anticipé aux Etats-Unis, les investisseurs ont considérablement revu leurs anticipations sur les hausses de taux de la Fed. Selon le baromètre Fedwatch de CME Group, les marchés estiment à 99,7% la probabilité pour l’une hausse de taux de 75 points ce mercredi.

(Rédigé par Laetitia Volga, édité par Kate Entringer)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.