Paris : léger repli avant les statistiques et résultats US

Une semaine de Bourse – Les marchés actions voient rouge après l’inflation américaine

(AOF) – Les Bourses européennes ont terminé en net repli ce vendredi, tandis que l’inflation us s’est révélée plus forte que anticipé. Ainsi, le CAC 40 a perdu 2,69% à 6 187,23 points et l’Euro Stoxx 50 a abandonné 3,32% à 3 600,74 points. Sur la semaine écoulée, ces indices accusent des chutes respectives de 4,73% et 4,83%. A Wall Street, le temps est aussi à l’orange vendredi, en fin d’après-midi : le Dow Jones et le Nasdaq Composite reculent de 2,44% et 3,55%.

Les places du Vieux Continent ont débuté la séance dans le rouge bordeaux, dans l’attente fébrile de la publication de l’indice des prix à la consommation aux Etats-Unis. En début pour l’après-midi, les craintes des investisseurs ont été confirmées, provoquant un brusque décrochage des indices.

En effet, les prix à la consommation ont grimpé de 8,6% en mai en rythme annuel, tandis que le consensus Reuters escomptait une hausse moindre de +8,3%. Surtout, l’inflation accélère par rapport à son niveau pour l’avril (+8,3%).

Dans ce contexte, la Fed, qui se réunit la semaine prochaine, peut être amenée à accélérer sa politique de resserrement monétaire, ce qui ne manquera pas pour l’affecter l’activité économique. Plusieurs observateurs redoutent même une entrée en récession de l’économie us.

Sur le compartiment obligataire, cela se traduit par un bond de 9 points de base pour le 10 ans américain et de 7 points de base pour son équivalent allemand.

A cette statistique inquiétante s’est aussi ajouté un autre indicateur préoccupant. La confiance du consommateur américain, mesuré par l’Université du Michigan, est ressortie à 50,2 au mois de juin, après 58,4 en mai. Cela représente un repli beaucoup plus marqué que anticipé, le consensus visant 58.

Au chapitre des valeurs, Aspect Liquide (+4,03%), Renault (+2,19%) et Euroapi (+2,06%) ont signé les plus fortes hausses du CAC 40 cette semaine. A l’inverse, Crédit Agricole (-7,80%), Publicis (-7,54%) et BNP Paribas (-7,53%) ont achevé en queue de l’indice phare parisien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.