POINT MARCHÉS-Petite hausse en vue à Wall Street, l'Europe hésite

Une semaine de Bourse – Semaine éprouvante pour les Bourses européennes

(AOF) – Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé ce vendredi. Ainsi, le CAC 40 s’est effrité de 0,06% à 5 882,65 points mais l’Euro Stoxx 50 a repris 0,44% à 3 442,84 points. A Wall Street, la tendance est analogue : le Dow Jones cède 0,1%, tandis que le Nasdaq Composite gagne 1%, en fin d’après-midi.

La semaine est éprouvante pour places du Vieux Continent, le CAC 40 ayant abandonné 4,8% et l’EuroStoxx 50, -4,5%.

Il faut dire que l’inflation n’en finit plus que grimper partout dans le univers, poussant les grandes banques centrales à se montrer plus agressives sur le resserrement des conditions de crédit, à l’image de la Fed mercredi et de la BNS jeudi.

Dans ce contexte, tandis que de nombreux nuages obscurcissent déjà le ciel de la conjoncture mondiale, la probabilité pour l’une récession paraît se améliorer.

Ces éléments se sont traduits par des tensions très vives sur le compartiment obligataire cette semaine, et ce, des deux côtés de l’Atlantique.

Au chapitre des valeurs, Orange (+1,52%) et Thales (+0,22%) ont signé les seules hausses du CAC 40 sur la semaine. A l’inverse, Unibail-Rodamco-Westfield (-12,67%), Saint-Gobain (-13,06%) et Eurofins (-11,72%) ont accompli en queue de l’indice phare parisien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.