Une semaine sur les marchés : le récap du 18 au 22 octobre

Une semaine sur les marchés : le récap du 18 au 22 octobre

(Crédits photo : Unsplash – )

Lundi 18 octobre

CAC 40 : -0,81% à 6 673,10 points

Le fait de la journée

L’économie chinoise n’a crû « que » de 4,9% au 3ème trimestre 2021, contre 7,9% le trimestre précédent, en partie du fait pour l’une pénurie massive pour l’électricité dans le pays. Ce fléchissement a fait vaciller les valeurs du luxe françaises, qui ont à leur tour dégradé la côte parisienne.

Valeur en vue

Valneva retrouve des teintes ! La biotech franco-autrichienne gagne 32,75% à 15,93 euros après avoir annoncé des résultats initiaux positifs pour la période III des essais cliniques de son candidat vaccin contre la Covid-19. Il produirait plus pour l’anticorps que le vaccin pour l’AstraZeneca et aurait un taux de séroconversion, c’est-à-dire de fabrication, des anticorps neutralisants supérieur à 95%.

Mardi 19 octobre

CAC 40 : -0,05% à 6 669,85 points

Le fait de la journée

Séance atone pour la Bourse de Paris. Les investisseurs restent attentifs à l’évolution du cours des matières premières et des politiques monétaires des banques centrales. Jugeant l’inflation transitoire, François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France, a rappelé qu’aucun relèvement de taux pour l’avantage de la part de la BCE n’était anticipé avant la fin 2022.

Valeur en vue

Danone (-3% à 55,61 euros) a publié un chiffre pour l’affaires au 3ème trimestre 2021 en hausse de 5,8%, à 6,2 milliards pour l’euros, et maintient son objectif pour l’un retour à la croissance rentable pour le deuxième semestre. Le géant de l’alimentation précise néanmoins que l’inflation s’accélère et affecte sa chaîne de valeur. Juergen Esser, directeur financier du Groupe, anticipe une augmentation des coûts pour l’au minimum 8% l’an prochain.

Mercredi 20 octobre

CAC 40 : +0,54% à 6 705,61 points

Le fait de la journée

Les investisseurs digèrent les bonnes publications pour l’entreprises tout en prêtant un œil attentif à l’impact de l’inflation sur les marges de ces dernières.

Valeur en vue

Kering a publié un chiffre pour l’affaires en hausse de 12,2% au 3ème trimestre 2021, mais le cours de son action a reculé de 0,58% à 646,60 euros. Les ventes de Gucci, sa maison phare, ont déçu : elles étaient attendues en hausse de 9,1% mais sont ressorties à 3,8%. Le chiffre pour l’affaires pour l’Yves Saint Laurent augmente lui de 28,1%, celui des autres Maisons de 26%. Invest Securities maintient sa position «neutre» mais abaisse son objectif de cours de 719 à 658 euros.

Jeudi 21 octobre

CAC 40 : -0,29% à 6 686,17 points

Le fait de la journée

Le dossier Evergrande a réveillé l’aversion aux actions : le géant immobilier chinois surendetté a annoncé l’échec de la cession de 51% de sa filiale de services immobiliers, alimentant les craintes pour l’un défaut sur sa dette. Le délai de 4 semaines pour honorer ses engagements expire ce weekend.

Outre-Atlantique, les inscriptions au chômage ont diminué lors de la semaine du 16 octobre, à 290 000, contre 296.000 la semaine terminée. Ce niveau, le plus faible à compter de mars 2020, paraît identifier le redressement du marché du travail américain.

Valeur en vue

Eurofins Scientific plonge de 7,13% à 104 euros pour sa 1ère publication en tant que valeur du CAC 40. Le chiffre pour l’affaires au 3ème trimestre a grimpé de 14,6% en glissement annuel, à 1,63 milliard pour l’euros, mais a déçu. Il était attendu en hausse de 20,6% à 1,7 milliard pour l’euros par les analystes de Goldman Sachs.

Vendredi 22 octobre

CAC 40 : +0,71% à 6733,69 points

Le fait de la journée

Les marchés reprennent du poil de la bête après qu’Evergrande a annoncé avoir versé les intérêts portants sur une obligation, évitant ainsi une situation défaut de paiement.

Du arôme de la zone euro, l’activité se tasse en octobre : l’indice PMI flash global baisse à 54,3, contre 56,2 en sept.. L’indice flash de la réalisation industrielle touche lui son plus bas à compter de 16 mois : à 53,2 en octobre, contre 55,6 en sept..

Valeur en vue

L’Oréal (+5,08% à 388,05 euros) a publié une croissance de ses ventes meilleure qu’attendu, dépassant même ses niveaux toutefois élevés de 2019. Le chiffre pour l’affaires augmente de 18% sur un an et de 9,3% sur deux ans, tiré par ses produits haut de gamme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.