Une semaine sur les marchés : le récap du 11 au 15 avril

Une semaine sur les marchés : le récap du 19 au 23 septembre

(Crédits photo : Adobe Stock -  )(Crédits photo : Adobe Stock – )

Lundi 19 sept.


CAC 40 : -0,26% à 6061,59 points

Le fait de la journée

Le CAC 40 ouvre la semaine sur une nouvelle séance de repli et se rapproche petit à petit de la barre des 6000 points, seuil qu’il a enfoncé en cours de journée avant de remonter dans la foulée de l’ouverture de Wall Street et des indices américains qui ont accompli dans le vert à l’aide de un rebond plus technique que convaincu après une semaine cauchemardesque : le Dow Jones termine à  +0,64% et le Nasdaq  à +0,76%,

Valeurs en vue

Séance éprouvante pour Valneva tandis que la biotech a détaillé les conséquences financières de la suspension de la réalisation de son vaccin anti-Covid. Valneva a mis fin à son partenariat avec l’allemand IDT Biologika, le sous-traitant qui produisait la substance active du vaccin, et doit l’indemniser au niveau pour l’une quarantaine de centaines de milliers pour l’euros. Le titre aperdu 19,5% en une journée.

Mardi 20 sept.


CAC 40 : -1,39% à 6245,69 points

Le fait de la journée

Le graphique intraday du CAC 40 dévoile une épaisse cassure à 14h30.  Cette cassure, c’est le résultat de la publication de l’indice CPI qui mesure l’inflation aux Etats-Unis. Stable en juillet, il est reparti à la hausse en août : +0,1% sa hausse sur un an s’établit à 8,3% quand les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une baisse des prix de 0,1% sur un mois et une inflation de 8,1% en rythme annuel. Si le CAC 40 limite la casse, les indices américains chutent plus lourdement, le Nasdaq lâchant carrément 5%…

Valeur en vue

Aspect France-KLM survole la séance de baisse. Pour l’hiver 2022-2023, sa filiale Aspect France a déclaré prévoir un niveau pour l’activité près de celui de 2019, avant irruption de l’épidémie de Covid-19. Une nouvelle rassurante qui permet au titre de gagner 4,36%.

Mercredi 21 sept.


CAC 40 : +0,87% à 6031,33 points

Le fait de la journée

Malgré un trou pour l’air du début de séance, la bourse de Paris achève la séance dans le vert, marquant une pause après plus pour l’une semaine terminée dans le de couleur rouge. Mais après la clôture parisienne, la décision de la Fed sur les taux tombe. La banque centrale nord-américaine relève de 0,75 point de pourcentage son taux directeur pour le porter à une fourchette allant de 3% à 3,25%. Mais davantage que ce nouveau tour de vis, Wall Street est surprise par les nouvelles projections des banquiers centraux : les deux tiers des membres de la Fed voient maintenant le taux directeur monter au-dessus de 4,50% l’an prochain, tandis que les opérateurs le voyaient jusqu’maintenant majoritairement demeurer en dessous de ce seuil. Les banquiers centraux de Washington écartent aussi la possibilité pour l’une baisse de ce taux avant 2024, tandis que les investisseurs tablaient eux sur une détente pendant le deuxième semestre 2023. Résultat, les indices américains terminent dans le de couleur rouge.

Valeur en vue

Vallourec grimpe de 6%. Le spécialiste du tube sans soudure a signé un accord, pour l’une durée de dix ans, avec la compagnie pétrolière Saudi Aramco pour la fourniture de tubes de cuvelage premium et de services. Cet accord inclut la fourniture de tubes de cuvelage premium ainsi que des services de gestion des stocks.

Jeudi 22 sept.


CAC 40 : -1,87% à 5918,50 points

Le fait de la journée

On repasse dans le de couleur rouge et pas qu’un peu à Paris après la Fed. Le CAC 40 enfonce à nouveau les 6000 points dans un contexte de baisse généralisée en Europe, avec -1.8% à Francfort et sur l’Euro Stoxx 50 et -1,2% à Londres.

La chute de l’indice des indicateurs avancés du Conference Board a douché les investisseurs : cet indice affirmé précurseur a reculé de 0,3% à 116,2 en août, après avoir déjà baissé de 0,5% en juillet, tandis que les analystes anticipaient un repli plus limité de 0,2%. Un repli ce qui confirme l’histoire pour l’un net ralentissement de la croissance aux Etats-Unis.

Valeur en vue

Après avoir été secoué à cause de l’échec de la fusion avec TF1, le titre M6 prend plus de 6%. RTL Group, qui détient 48,26% de la chaîne, chercherait à se séparer rapidement de sa participation. Selon le Financial Times, Bertelsmann a demandé à recevoir des offres indicatives pour l’maintenant vendredi. « Nous testons le marché. C’est sur la base de ce test que nous déciderons de vendre ou non », a qualifié au quotidien financier Thomas Rabe, le directeur général de Bertelsmann.

Vendredi 23 sept.


CAC 40 : –

Le fait de la journée

Pas pour l’accalmie pour terminer la semaine : le CAC 40 cède même 2% dans l’après-midi et l’euro s’enfonce face au dollar. La publication des dernières enquêtes PMI sur l’activité du domaine privé en Europe n’a rien fait pour arranger la tendance. Wall Street est aussi attendu dans le de couleur rouge…

Valeur en vue

Avec le regain pour l’inquiétude sur une récession en Europe, les équipementiers auto sont à nouveau sous pression : Valeo et Faurecia reculent de près de 10%.


LG, SB ([email protected])

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *