Une semaine sur les marchés : le récap du 11 au 15 avril

Une semaine sur les marchés : le récap du 24 au 28 octobre

(Crédits photo : Adobe Stock – )

Lundi 24 octobre


CAC 40 : +1,59% à 6131,36 pts

Le fait de la journée

La Bourse de Paris entame du bon pied une semaine marquée par une vague de publications de résultats pour l’société et une décision de la BCE sur les taux jeudi. Même son de cloche à Wall Street avec des trimestriels en l’occurence bien accueillis et des investisseurs qui espérent une déccélération du reserrement monétaire de la Fed pour l’en ce lieu la fin de l’année.

Valeur(s) en vue

Imerys gagne près de 5% tandis que le fabricant de matériaux industriels a annoncé la mise en exploitation minière pour l’un gisement de lithium en France à Beauvoir, dans l’Allier pour l’en ce lieu 2027. Ce sera « l’un des plus grands » pour l’Europe, et il servira à tout particulièrement à fournir un matière 1ère indispensable pour la fabrication des batteries des véhicules électriques. L’investissement envisagé s’élève à un milliard pour l’euros pour exploiter le gisement durant au minimum 25 ans.

Mardi 25 octobre


CAC 40 : +1,94% à 6250,55 points

Le fait de la journée

Surtout indécis jusqu’en milieu pour l’après-midi, le CAC 40 est passé sur « en avant toute » à partir de 15 heures et accélère encore le mouvement par rapport à la veille. Il a tout particulièrement été aidé par une moisson de résultats pour l’entreprises en l’occurence bien accueillie et une détente sur les taux. Aux Etats-Unis, c’est un peu la même ambiance avec, là aussi, enormement de publications. Environ 20% des sociétés du S&P 500 ont publié leurs résultats trimestriels et plus de la moitié pour l’entre elles ont dépassé les attentes…

Valeur en vue

Un séance qui sent bon pour Interparfums; qui finit en tête du SBF 120. Au 3ème trimestre, le spécialiste des parfums sous licence a publié un chiffre pour l’affaires en hausse de 11,7% à 195,3 centaines de milliers pour l’euros. Il en a profité pour relever sa prévision de chiffre pour l’affaires à entre 640 et 650 centaines de milliers pour l’euros pour 2022, contre 630 à 640 sur la dernière estimation de juillet, et son objectif de marge opérationnelle à 17%, contre 16%.

Mercredi 26 octobre


CAC 40 : +0,41% à 6276,31 points

Le fait de la journée

Forcément beaucoup de résultats et forcément un CAC 40 qui progresse, quand bien même c’est de façon un peu moins assurée. Aux Etats-Unis, la tendance est un peu moins évidente : le Dow Jones termine à l’équilibre mais, surtout, le Nasdaq lâche plus de 2% littéralement plombé par les contreperformances pour l’Alphabet et Microsoft : -9,6% pour le premier, -7,7% pour le deuxième. Pour la maison mère de Google, c’est la croissance au plus bas à compter de 2013 qui a déçu. Pour Microsoft, c’est le ralentissement de la croissance dans le cloud qui a pesé…

Valeur(s) en vue

Séance catastrophe pour Orpea. Suspendu de cotation la veille, le titre a cédé 33% en une séance. Le groupe de maisons de retraite doit renégocier sa dette, y compris les covenants de nombreuses lignes de financement risquant de ne pas être respectés en l’état au 31 décembre 2022. Orpea anticipe de plus des dépréciations pour l’actifs au 31 décembre liées à la revue stratégique en cours et estimées, à date, entre 2,1 et 2,5 milliards pour l’euros avant impôts.

Jeudi 27 octobre


CAC 40 : -0,51% à 6244,03 points

Le fait de la journée

La Bourse de Paris reprend son souffle à l’issue pour l’une séance qui a vu, sans réelle surprise, la BCE relever son taux directeur de 75 points de base. Le fait marquant est surtout à chercher outre-Atlantique avec un Dow Jones qui gagne 0,6% et un Nasdaq qui cède 1,6%, lesté tout particulièrement par Meta. Le groupe de Mark Zuckerberg, qui pèse 3% de l’indice, a dévissé de près de 25% après avoir publié le deuxième recul pour l’affilée pour son chiffre pour l’affaires.

Valeur en vue

Du Casino plein le chariot pour cette séance. Au 3e trimestre, le distributeur a publié un chiffre pour l’affaires de 8,5 milliards pour l’euros, en croissance de 5,4% en données comparables. L’activité en Amérique Latine est en progression soutenue de 23,4%. Le groupe a aussi annoncé étudier un projet de cession pour l’une section de sa participation dans l’enseigne brésilienne Assai pour un montant pour l’environ 500 centaines de milliers de dollars. En Bourse, le titre a gagné 15% (avec des pics en séance à +26%), conséquence de ce bon newsflow… mais aussi de rachats de positions de vente à découvert sur cette valeur très attaquée. Rallye a, lui, grimpé de 14%.

Vendredi 28 octobre


CAC 40 : +0,46% à 6273,05 points

Le fait de la journée

Après un démarrage dans le de couleur rouge, la Bourse de Paris a au final réduit ses pertes lors de la journée.

Outre-Atlantique, les géants de la tech restent sous pression : Amazon  a perdu jusqu’à 21% dans les transactions après la clôture jeudi soir tandis que le groupe s’attend à un ralentissement de la croissance des ventes pour le dernier trimestre à cause de l’inflation. Apple reculait aussi hors séance avant de stabiliser. La firme de Cupertino a publié des ventes et un bénéfice trimestriels au-dessus des attentes mais averti que la croissance du chiffre pour l’affaires tomberait sous 8% au 3ème trimestre.

Valeur en vue

La flamme de Bic vacille (-11,13%). Le fabricant de stylos, briquets, rasoirs et articles promotionnels a toutefois enregistré une hausse de 10,5% de son chiffre pour l’affaires, à 580,1 centaines de milliers pour l’euros au 3ème trimestre, supérieure aux attentes. mais il y a un hic : la marge pour l’exploitation ajustée a baissé de 5,9 points, à 11,3%, « en raison de la hausse des dépenses de soutien à la marque et opérationnelles et de l’impact des investissements dans la croissance des récentes acquisitions du groupe, partiellement compensés par un effet de levier opérationnel ».


LG ([email protected])

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *