Une semaine sur les marchés : le récap du 2 au 6 août

Une semaine sur les marchés : le récap du 4 au 8 octobre

(Crédits photo : Adobe Stock – LUMINA IMAGES )

Lundi 4 octobre

CAC 40 : -0,61% à 6 477,66 points

Le fait de la journée

Relèvement du plafond de la dette aux Etats-Unis, inflation, volatilité des prix de la force, situation du géant immobilier chinois Evergrande, indicateurs économiques mitigés. Autant pour l’éléments qui viennent freiner l’appétit pour le risque.

Valeur en vue 

Contre la tendance, le compartiment de la force est soutenu par la hausse des cours pétroliers à la continuité de l’accord de l’Opep+ de s’en tenir à une augmentation modérée de la réalisation le mois prochain. TotalEnergies termine en tête de l’indice (+1,97% à 42,09 euros). 

Mardi 5 octobre

CAC 40 : +1,52% à 6 576,28 points

Le fait de la journée

La hausse de la journée (ou le répit) est en partie alimenté(e) par les indices définitifs pour l’activité dans le domaine des services en zone euro publiés par IHS Markit, et ressortis légèrement au-dessus de leur lecture initiale, à 56,4 (contre 56,3 précédemment annoncé). La Bourse de Paris signe sa plus forte hausse à partir de le 21 juillet. 

Le baril de Brent avance sur un un peu avant de trois ans à 82,72 dollars le baril et le brut léger américain (le WTI) flirte avec les 80 dollars, un niveau jamais atteint à partir de novembre 2014.

Valeur(s) en vue

Les valeurs bancaires sont soutenues par la remontée des taux obligataires. Crédit Agricole gagne 5,67% à 12,44 euros, BNP Paribas 4,62% à 56,88 euros et Société Générale 4,34% à 27,90 euros. Celle ci bénéficie aussi pour l’une note de Jefferies qui réaffirme sa recommandation pour l’achat sur le titre et son objectif de cours de 38 euros. 

Sur le SBF 120, Orpea lâche 4,46% à 95,54 euros après une information du magazine Challenges sur une enquête du parquet national financier (PNF) visant le groupe pour complicité de fraude fiscale et blanchiment aggravé, tout particulièrement.

Mercredi 6 octobre 

CAC 40 : -1,26% à 6 493,12 points

Le fait de la journée 

Les gains de la veille sont quasiment effacés. Les marchés actions traversent idéniablement une période délicate, freinés par une accumulation pour l’éléments négatifs. 

Les craintes inflationnistes profitent au dollar, qui s’apprécie de 0,43% face à un panier de devises de référence. L’euro retombe à 1,154 dollar, au plus bas à partir de juillet 2020.

Valeur(s) en vue 

Les valeurs parapétrolières sont pénalisées par des prises de bénéfices (en réaction à l’annonce pour l’une augmentation des stocks aux Etats-Unis). Vallourec perd 9,86% à 7,09 euros, CGG 7,66% à 0,64 euros et TechnipMFC 4,85% à 6,51 euros.

A contrario, Eramet gagne 6% à 66,20 euros. Le groupe minier est porté par un relèvement de recommandation de la part pour l’Exane BNP Paribas qui défile de « neutre » à « surperformance » avec un objectif de cours à 92 euros.

Jeudi 7 octobre 

CAC 40 : +1,65% à 6600,19 points 

Le fait de la journée

Les marchés actions repartent à la hausse. Les investisseurs saluent l’accord au Congrès des Etats-Unis pour éviter un défaut de paiement ainsi que des déclarations rassurantes du président russe, Vladimir Poutine, sur les livraisons de gaz à l’Europe.

Valeur en vue 

HSBC relève sa recommandation à “conserver” contre “alléger” sur le titre Hermès et relève son objectif de cours à 1250 euros contre 1000 euros. L’action clôture à 1232 euros (+3,66%). 

Vendredi 8 octobre 

CAC 40 : -0,61% à 6559,99 points 

Le fait de la journée 

Très attendus, les chiffres mensuels de l’emploi américain se sont révélés néttement inférieurs aux attentes (194.000 emplois créés en sept. contre 450.000 attendus par les analystes). Si c’est un revers pour l’économie étasunienne, ce rapport repousse aussi la perspective pour l’une remontée des taux pour l’objectif. 

Valeur en vue 

La foncière commerciale Unibail-Rodamco-Westfield est portée (+1,63% à 63 euros) par l’annonce pour l’une montée au capital de Xavier Niel. L’homme pour l’affaires détient dorénavant 23,24% des actions et des droits de vote du groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *