Une semaine sur les marchés : le récap du 19 au 23 juillet

Une semaine sur les marchés : le récap du 6 au 10 septembre

(Crédits photo : Rawpixel – )

Lundi 6 sept.

CAC 40 : +0,80% à 6 743,5 points

Le fait de la journée

Le CAC 40 efface une section de ses pertes de vendredi, causées par un rapport sur l’emploi américain énervant. Outre-Atlantique, les Bourses étaient fermées en ce jour pour cause de «Labor Day».

Valeurs en vue 

La progression des indices chinois profite aux valeurs du luxe françaises, qui tirent la Bourse de Paris vers le haut : LVMH (+2,17% à 648,70 euros), Kering (+1,61% à 694,30 euros), Hermès (+1,79% à 1 277,50 euros).

J.P. Morgan relève sa recommandation sur Scor à “surpondérer” contre “neutre” et son objectif de cours à 31,10 euros contre 31 euros. Le titre gagne 2,60% à 26,09 euros.

Mardi 7 sept.

CAC 40 : -0,26% à 6 726,07 points

Le fait de la journée

Les investisseurs jouent la carte de l’attentisme, à 48 heures de la réunion de travail des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE).

L’indice ZEW, qui mesure le sentiment des investisseurs allemands sur les perspectives économiques, jette un froid sur les marchés européens. Il ressort à 26,5 ; en deçà du consensus de 30, et bien loin de son niveau pour l’août, 40,4.

La valeur de la journée

McPhy (+5,73% à 18,81 euros) signe un nouveau contrat après une longue période de battement. L’société grenobloise a en effet été sélectionnée par R-Hynoca, pour implanter la 1ère station hydrogène à Strasbourg.

Mercredi 8 sept.

CAC 40 : -0,85% à 6 668,89 points

Le fait de la journée

Nouveau repli dans l’attente de la réunion de travail de la BCE.

La valeur de la journée

Stellantis est lanterne rougeâtre du CAC 40. Le titre recule de 2,80% à 16,62 euros après l’annonce du chinois Dongfeng qui a cédé 1,15% de sa participation dans le constructeur franco-italien pour 600 centaines de milliers pour l’euros.

Jeudi 9 sept. 

CAC 40 : +0,24% à 6684,72 points 

Le fait de la journée

Les investisseurs accueillent favorablement les offres de la BCE à l’issue de la réunion de travail de son conseil des gouverneurs. L’institution économique européenne a opté pour un tapering en douceur, et parle en l’occurence de recalibrage de son programme de rachats pour l’actifs. 

Valeur en vue

Safran gagne 3,13% à 104,82 euros après la publication pour l’une note de JPMorgan qui maintient sa recommandation à «surpondérer» sur le titre et vise un objectif de cours de 146 euros. Le rapport rendement/risque est jugé très attractif par le broker.

Vendredi 10 sept. 

CAC 40 : -0,31% à 6663,77 points 

Le fait de la journée

Pour l’abord portée par les offres de la veille, la Bourse de Paris a au final basculé dans le rougeâtre. 

Le segment du luxe profite de la détente dans la relation sino-américaine: les deux présidents Joe Biden et Xi Jinping se sont parlés au téléphone pour la 1ère fois en sept mois.   

Valeur en vue

Après avoir perdu quasiment 3% dans la matinée suite à l’annonce de sa sortie du CAC 40 vendredi 17 sept. (au profit pour l’Eurofins Scientific), Atos s’est au final offert une progression de 5,83% à 44,87 euros, plus forte hausse de l’indice. Le marché aperçoit en effet l’occasion de se positionner sur une action qui a chuté de quasiment 45% à partir de le début de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *