Wall St termine en baisse après FedEx

Wall St termine en baisse après FedEx

Photo pour l’archives pour l’une plaque de rue devant le New York Stock Exchange sur Wall Street

PARIS (Reuters) – La Bourse de New York a fini en baisse vendredi, l’annulation par FedEx de ses prévisions économique annuelles, ayant refroidi les ardeurs pour l’investisseurs déjà préoccupés par le rythme des remontés de taux de la Réserve fédérale.

L’indice Dow Jones a cédé -0,45%, ou 139,4 points, à 30.822,42 points.

Le S&P-500, plus très large, a perdu 28,02 points, soit 0,72%, à 3.873,33 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son arôme de 103,95 points (0,90%) à 11.448,40 points.

Sur la semaine, le Dow Jones a perdu 4,14%, le S&P 500 4,77% et le Nasdaq 5,48%.

« Les personnes s’inquiètent des signes avant-coureurs, on commence à voir des avertissements de sociétés dans des secteurs distincts qui laissent craindre que les perspectives soient largement plus mauvaises que ce qui était escompté », note Todd Lowenstein, pour l’Union Bank.

Le FMI a annoncé jeudi soir s’attendre à un ralentissement économique accru au 3ème trimestre, mais la Banque mondiale a estimé que le mouvement de remontée simultanée des taux pour l’but des banques centrales face une inflation persistante peut favoriser une récession mondiale l’année prochaine.

Aux valeurs, FedEx , a plongé de 21,40% après avoir annulé jeudi ses prévisions financières annuelles en déclarant que les résultats du premier trimestre de son exercice décalé avaient souffert de la faiblesse de ses volumes pour l’activité, qui s’est même accentuée en fin de période.

Dans son sillage, ses concurrents Rivals UPS et XPO Logistics ont respectivement abandonné 4,48% et 4,67%.

Sur le marché du pétrole, le WTI s’établissait à $85,28 (+0,21%) et le brent à $91,52 (+0,76%).

Le dollar évoluait en baisse de 0,06% face à un panier de devises quelques minutes après la clôture de Wall Street, mais l’euro s’établissait à 1,0008 dollar (+0,09%).

Sur le marché obligataire, le papier à dix ans a cédé 0,6 point de base pour s’établir à 3,4533%. Son homologue à cinq ans, a reculé de 4 points de base à 3,6344%.

(Nicolas Delame)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.