Wall Street attendue en hausse prudente avant l'inflation américaine

Wall Street attendue en hausse prudente avant l'inflation américaine

WALL STREET ATTENDUE EN HAUSSE PRUDENTE AVANT L’INFLATION AMÉRICAINE

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) – Wall Street devrait légèrement rebondir à l’ouverture et les Bourses européennes évoluent sans grand renouvellement à mi-séance mercredi dans l’attente des petites annonces des chiffres de l’inflation aux Etats-Unis, un enjeu important pour l’évolution des marchés financiers à court terme et de la politique monétaire de la Réserve fédérale nord-américaine.

Les contrats à terme signalent une hausse de 0,23% pour le Dow Jones et pour le Standard & Poor’s-500 et de 0,26% pour le Nasdaq au lendemain pour l’une séance dans le rougeâtre, marquée par l’attentisme et la baisse du domaine technologique après les prévisions décevantes de Micron

À Paris, le CAC 40 est stable (-0,01%) à 6.489,1 à 10h38 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,22% et à Londres, le FTSE de 0,08%.

L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300, l’EuroStoxx 50 de la zone euro et le Stoxx 600 sont en hausse de 0,03%.

La prise de risque est encore plus limitée en ce mois pour l’août par l’imminence de la publication, à 12h30 GMT, des prix à la consommation aux Etats-Unis pour le mois de juillet, qui peut raviver ou tempérer les anticipations pour l’une forte hausse de taux de la Fed le mois prochain.

Selon le consensus Reuters, l’indice CPI est attendu en hausse de 0,2% sur un mois et de 8,7% en rythme annuel, ce qui constituerait un ralentissement par rapport au mois précédent, mais l’indice de base, qui exclut la force et l’alimentation, peut accélérer à 6,1% sur un an.

« Quand bien même l’inflation se calme légèrement, la Fed cherchera à aller de l’avant avec une hausse de 75 points de base le mois prochain parce qu’elle est convaincue que le marché du travail peut supporter une autre forte hausse », a déclaré David Madden, analyste chez Equiti Capital. « Nous sommes encore très loin de l’objectif pour l’inflation de 2% (de la Fed). »

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

VALEURS EN EUROPE

En Europe, les secteurs défensifs figurent parmi les plus fortes baisses: celui de la santé perd 0,59% et celui de l’alimentaire et des boissons 0,42%.

En Bourse pour l’Amsterdam, le distributeur Ahold Delhaize grimpe de 7,76% après avoir à nouveau relevé sa prévision de bénéfice par action annuel et la banque ABN Amro (-0,63%) passe dans le rougeâtre après avoir pris jusqu’à 4,6% en réaction à des résultats trimestriels meilleurs que anticipé, la reprise de provisions ayant compensé la hausse des coûts.

Le tour-opérateur TUI perd 3,18% à Francfort après avoir publié une perte trimestrielle, conséquence des surcoûts générés par les perturbations du trafic aérien en Europe.

TAUX Les rendements des bons du Trésor américain sont en baisse à l’approche des chiffres de l’inflation, effaçant une section de leur gain de mardi: le dix ans recule à 2,7864%, le deux ans à 3,2596%.

Sur le marché européen, le rendement à dix ans allemand perd près de trois points de base et s’affiche à 0,898% tandis que les investisseurs dans la zone euro jugent maintenant certaine une nouvelle hausse pour l’un demi-point des taux de la Banque centrale européenne en sept., montrent les données Refinitiv.

CHANGES

Suivant le recul des rendements des Treasuries, le dollar abandonne 0,21% face à un panier de devises de référence .DXY>, ce qui permet à l’euro de monter légèrement, à 1,0232.

PÉTROLE

Les cours du pétrole reculent un peu avant l’inflation nord-américaine et après la publication par l’American Petroleum Institute (API) pour l’une augmentation plus conséquente que anticipé des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière.

Le Brent perd 0,97% à 95,38 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 1,01% à 89,59 dollars.

(Rédigé par Laetitia Volga, édité par Pantalon en jean-Stéphane Brosse)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.