Wall Street clôture de nouveau en baisse après la Fed

Wall Street clôture de nouveau en baisse après la Fed

Un panneau Wall Street devant la Bourse de New York

(Reuters) – La Bourse de New York a fini en baisse jeudi pour la 4ème séance pour l’affilée, les données économiques n’ayant peu modifié la perception des investisseurs selon laquelle la Réserve fédérale continuerait à relever les taux pour l’but plus longtemps que anticipé.

L’indice Dow Jones a cédé 0,46%, ou -146,51 points, à 32.001,25 points.Le Standard & Poor’s 500, plus très large, a perdu 39,80 points, soit -1,06% à 3.719,89 points.Le Nasdaq Composite a reculé de son arôme de 181,86 points (-1,73%) à 10.342,94.

Les actions ont pour l’abord augmenté après la publication de la déclaration la Fed mercredi, qui semblait identifier les espoirs que la banque centrale commencerait à ralentir l’ampleur et la vitesse de sa trajectoire de hausse des taux pour l’but.

Cependant, les commentaires du président de la Fed, Jerome Powell, selon lesquels il était « très prématuré » pour l’envisager une pause dans les hausses de taux, ont fait baisser les actions, mais les rendements obligataires et le dollar américain augmentaient, une tendance qui s’est prolongée jeudi.

Arôme statistiques, les inscriptions au chômage ont légèrement diminué aux Etats-Unis lors de la semaine au 29 octobre, à 217.000 contre 218.000 (révisé) la semaine précédente, selon les données du département du Travail.

Cependant, la croissance de l’activité du domaine des services aux Etats-Unis a ralenti plus que anticipé en octobre pour retourner à son rythme le plus lent à partir de mai 2020, dévoile l’enquête mensuelle de l’Institute for Supply Management (ISM).

Les investisseurs suivront de près le rapport sur les emplois non-agricoles anticipé vendredi, à la recherche de signes indiquant que les hausses de taux de la Fed commencent à avoir un impact notable sur le ralentissement de l’économie.

VALEURS

La hausse des rendements a pesé sur les valeurs technologiques telles que Apple (-4,2%) et Alphabet (-4,1%).

Les pertes ont été limitées sur le Dow Jones grâce au domaine industriel, avec tout particulièrement Boeing (+6,3%) et Caterpillar (2,2%).

Qualcomm et Roku ont perdu respectivement 7,7% et 4,6% après des prévisions pour le 4ème trimestre inférieures aux attentes.

(Rédigé par Kate Entringer)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *