Wall Street de nouveau en hausse après le choc lié à l'Ukraine

Wall Street de nouveau en hausse après le choc lié à l'Ukraine

WALL STREET CLÔTURE EN HAUSSE

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) – La Bourse de New York a fini en parfaite hausse vendredi pour la seconde séance consécutive, confirmant son rebond après avoir achevé dans le rougeâtre en amont de l’offensive lancée par la Russie contre l’Ukraine cette semaine, tandis que le Dow Jones a enregistré sa plus forte progression à partir de novembre 2020.

L’indice Dow Jones a gagné 2,51%, ou 834,92 points, à 34.058,75 points.

Le S&P-500, plus très large, a pris 95,95 points, soit 2,24%, à 4.384,65 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son arôme de 221,04 points (1,64%) à 13.694,62 points.

Pour la seconde journée consécutive, l’armée russe a tiré des missiles contre Kiev, poussant des dizaines de milliers pour l’habitants de la capitale ukrainienne à s’abriter ou à fuir.

Parallèlement, les investisseurs ont pris en compte une annonce du ministère chinois des Affaires étrangères selon laquelle le président russe Vladimir Poutine a déclaré à son homologue chinois Xi Jinping que Moscou était prêt à mener des discussions à haut niveau avec Kiev.

Des stratégistes estiment qu’il y a pu avoir une certaine précipitation dans la vente pour l’actions. Le S&P-500 était entré cette semaine en zone de correction, reculant à plus de 10% de son record de clôture du 3 janvier dernier.

Tous les secteurs principaux du S&P-500 ont achevé la séance dans le vert.

Arôme valeurs, Johnson & Johnson a progressé de 5% après qu’un juge américain a autorisé une filiale du laboratoire à demeurer en faillite, empêchant de fait le maintien de quelques 38.000 plaintes contre la société dénonçant la toxicité de plusieurs de ses produits composé de de talc.

(version française Pantalon denim Terzian)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.