Wall Street en ordre dispersé alors que Disney pèse sur le Dow Jones

Wall Street en ordre dispersé alors que Disney pèse sur le Dow Jones

WALL STREET EN ORDRE DISPERSÉ

par Stephen Culp

NEW YORK (Reuters) – La Bourse de New York a fini en ordre dispersé jeudi à l’issue pour l’une séance peu mouvementée, le Dow Jones terminant dans le de couleur rouge dans le sillage du recul du titre Walt Disney, mais le S&P-500 et le Nasdaq ont rebondi sous l’impulsion des gains des fabriquants de puces, au lendemain de données inquiétantes sur l’inflation ayant entraîné des prises de bénéfices.

L’indice Dow Jones a cédé 0,44%, ou 158,71 points, à 35.921,23 points.

Le S&P-500, plus très large, a pris 2,56 points, soit 0,06%, à 4.649,27 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son arôme de 81,58 points (0,52%) à 15.704,28 points.

La publication cette semaine de données sur les prix à la réalisation et les prix à la consommation aux Etats-Unis ont alimenté chez les investisseurs les craintes pour l’une vague durable de la hausse de l’inflation, suscitant des prises de bénéfices et faisant basculer S&P-500 et Nasdaq dans le de couleur rouge mardi et mercredi après huit séances consécutives de records.

Tandis que les marchés obligataires étaient fermés ce jeudi à New York et qu’aucun indicateur économique n’était attendu, rares étaient les catalyseurs pour pousser Wall Street dans une direction ou l’autre.

Le Dow Jones est plombé par le recul de Disney, qui a publié mercredi après-clôture des résultats trimestriels inférieurs aux attentes. Le géant du divertissement a perdu 7,1% pendant la séance.

“Des journées comme aujourd’hui sont en l’occurence compliquées à juger car, grosso modo, la moitié du marché est fermé”, a déclaré Peter Tuz, président de Chase Investment Counsel, à Charlottesville en Virginie.

“Il y aura plus pour l’échanges demain, donc nous devons attendre et voir”, a-t-il ajouté.

Les investisseurs ont privilégié les secteurs de croissance et les valeurs sensibles aux variations économiques, comme les semi-conducteurs, en parfaite hausse par rapport au mouvement global du marché.

Dans un contexte de problèmes dans les chaînes pour l’approvisionnement et de hausse de l’inflation, l’attention va débuter à basculer sur le comportement des consommateurs à l’approche des bals de fin pour l’année.

Parmi les onze secteurs principaux du S&P-500, six ont achevé dans le vert, au premier rang desquels celui des matériaux.

Arôme valeurs, au lendemain de débuts très remarqués à Wall Street, le constructeur de véhicules électriques Rivian a continué son ascension, terminant à +22,1%.

Tesla, en revanche, a reculé de 0,4% après que son boss Elon Musk a annoncé avoir vendu pour environ 5 milliards de dollars pour l’actions du constructeur automobile, dans la foulée pour l’un vote qu’il a organisé sur Twitter.

(version française Pantalon denim Terzian)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *