Wall Street finit en hausse et met un terme à sa série noire

Wall Street finit en hausse et met un terme à sa série noire

WALL STREET TERMINE EN HAUSSE

par Stephen Culp

PARIS (Reuters) – La Bourse de New York a fini en forte hausse vendredi, les signes pour l’un pic de l’inflation et la résistance de la consommation ayant incité les investisseurs à aborder un long week-end de trois jours avec un optimisme croissant quant à la capacité de la Réserve fédérale à resserrer sa politique monétaire sans faire basculer l’économie dans la récession.

Les trois principaux indices boursiers américains ont mis fin à leur plus longue série de pertes hebdomadaires à compter de des décennies.

Le S&P et le Nasdaq ont subi sept baisses hebdomadaires consécutives, soit la plus longue série à compter de la fin de l’effondrement de la bulle Internet, mais la chute de huit semaines de l’indice Dow est la plus longue à compter de 1932.

L’indice Dow Jones a gagné 1,76% à 33 212,96 points, le S&P-500, plus très large, 2,47%, à 4 158,24 points mais le Nasdaq Composite a terminé en hausse de 3,33% à 12 131,13 points.

Des prévisions de bénéfices assez optimistes et des indicateurs économiques solides ont alimenté l’espoir que la Fed parvienne à juguler l’inflation sans provoquer de récession.

« Le marché a à présent intégré une grande partie des nouvelles négatives », a déclaré Keith Buchanan, gestionnaire de portefeuille chez GLOBALT à Atlanta. « Nous avons à présent absorbé ces nouvelles et les mesures que la Fed va prendre, et nous terminons la saison des bénéfices. »

« Les titres pour l’Apple Inc, de Microsoft Corp et de Tesla Inc sont ceux qui ont le plus progressé.

La saison des résultats du premier trimestre est en grande partie terminée, du fait que 488 sociétés du S&P 500 ont publié leurs résultats. Parmi celles-ci, 77% ont dépassé les attentes du consensus, selon Refinitiv.

(Version française Pantalon en jean-Michel Bélot)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.