Une semaine de Bourse  Semaine morose

Wall Street poursuit sur sa lancée et ouvre en hausse

La Bourse de New York poursuivait sur sa lancée et évoluait en parfaite hausse vendredi, le Dow Jones repassant la barre des 35.000 points, après des ventes de détail meilleures que anticipé aux Etats-Unis.

Vers 16H15 GMT, l’indice Dow Jones avançait de 1,01% franchissant les 35.000 points pour la 1ère fois en six semaines. Le Nasdaq progressait de 0,35%. Le S&P 500 grimpait de 0,73%.

La veille, porté par de bons résultats bancaires, l’indice Dow Jones avait gagné 1,56% à 34.912,56 points, affichant une de ses meilleures séances à partir de juillet.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, avait avancé de 1,73% à 14.823,43 points, son meilleur score à partir de mai, mais le S&P 500 a progressé de 1,71% à 4.438,26 points.

“Et comme par enchantement, l’inflation n’est plus un tracas, les nouvelles sur les bénéfices des entreprises sont excellentes et le ciel s’éclaircit pour le marché boursier !”, ironisait Patrick O’Hare de Briefing.com.

“C’est sans doute simplifier à l’excès la situation mais l’humeur du marché a visiblement changé ces derniers jours”, notait l’analyste.

“Le marché continue pour l’applaudir les bons résultats des sociétés pour la majorité et des données économiques optimistes”, relevaient pour leur part les analystes de Schwab.

Avant la cloche pour l’ouverture, le ministère américain du Commerce a publié les ventes au détail pour sept. qui ont montré une hausse solide inattendue à 0,7% sur un mois contre un repli de 0,3% anticipé.

Les augmentations de prix, tout particulièrement de la force, pèsent aussi dans cette hausse des ventes au détail en valeur, tempérait Patrick O’Hare: “la hausse des ventes est sans doute favorisée par l’inflation”, a-t-il résumé.

Mais “globalement il faut distinguer que cette augmentation générale des ventes reflète un rebond après les restrictions liées au variant Delta mais aussi des hausses de prix, qui demeurent un sous-produit des contraintes dans la chaîne pour l’approvisionnement et des coûts des transports plus élevés”, a encore mentionné l’expert de Briefing.

La confiance des consommateurs cependant, selon l’indicateur de l’Université du Michigan, est ressortie moins solide que prévue pour début octobre à 71,4 contre 73,5 attendu et 72,8 en sept.. L’enquête attribue cet accès de faiblesse au polémique sur le plafond de la dette au Congrès qui a miné la confiance de l’opinion publique.

Les marchés ont ignoré aussi le ralentissement de l’activité manufacturière dans la région de New York. L’indice Empire State de la Réserve fédérale de New York a perdu 14,5 points à 19,8 points, niveau plus faible qu’attendu. Les industriels restent toutefois confiants en l’futur.

– Valeurs touristiques en hausse –

Au rang des résultats trimestriels, tandis que les banques ont ouvert le bal avec succès jeudi, Goldman Sachs a affiché un bond de son bénéfice de 63% à l’aide de la forte activité de ses banquiers pour l’affaires autour pour l’opérations de fusions-acquisitions ou de levées de fonds.

La banque a dégagé au total un bénéfice net de 5,28 milliards de dollars pour un chiffre pour l’affaires de la banque de 13,61 milliards de dollars en hausse de 26%.

Le titre grimpait de 1,68% à 397 dollars.

Après leur forte hausse la veille à la continuité de résultats meilleurs qu’attendus, les actions bancaires continuaient de progresser comme Wells Fargo (+3,44% à 46,87 dollars) ou Citigroup (+2,77% à 72,76 dollars).

Le titre du fabricant de vaccin anti-Covid Moderna, qui a quasiment triplé à partir de le début de l’année, grimpait de 1,31% à 41,76 dollars après une bonne note pour l’analyste et après avoir obtenu un avis favorable pour l’injection pour l’une dose de rappel de son vaccin.

Les actions du domaine touristique bondissaient après l’annonce par la Maison Blanche de la date de levée des restrictions de voyages internationaux des personnes vaccinées, établie au 8 novembre.

Les sites de TripAdvisor grimpaient de 3,54% à 38,65 dollars et de 2,41% pour Expedia à 173 dollars. Les groupes hôteliers Hilton et Marriott progressaient de plus de 2%.

Le rendement sur les bons du Trésor progressaient à 1,56% alors qu’il avait conclu à 1,51% la veille.

vmt/tu/eb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *