Wall Street rebondit et l'Europe en profite

Wall Street rebondit et l'Europe en profite

Un trader officie à la Bourse de Francfort

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) – Les Bourses européennes ont bouclé la journée en hausse jeudi, le rebond de Wall Street leur ayant permis pour l’amplifier leur progression en fin de séance.

À Paris, le CAC 40 a gagné 0,97% (62,98 points) à 6.573,47 points. Le Footsie britannique a pris 0,21% et le Dax allemand s’est octroyé 1,05%.

L’indice EuroStoxx 50 a fini sur un gain de 1,08%, le FTSEurofirst 300 de 0,63% et le Stoxx 600 de 0,68%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street était bien orientée, le Dow Jones s’adjugeant 1,23%, le Standard & Poor’s 500 1,92% et le Nasdaq 2,75%.

Ce dernier efface une grande partie des pertes subies sur les deux séances précédentes, la détente des rendements obligataires américains profitant aux valeurs technologiques et de croissance.

L’annonce en outre pour l’une peu élevé augmentation des inscriptions au chômage la semaine dernière au Etats-Unis est bien accueillie puisqu’elle suggère que la politique monétaire offensive de la Réserve fédérale produit l’effet escompté.

Il n’en fallait pas plus aux investisseurs pour motiver une chasse aux bonnes affaires en cette fin pour l’année et occulter les inquiétudes liées à la récession, à l’épidémie de COVID-19 en Chine ou aussi à l’inflation.

VALEURS

La plus forte hausse sectorielle de la journée en Europe est pourle compartiment technologique (+2,04%) et la plus conséquente baisse pour celui des ressources de base (-0,4%).

A Paris, STMicroelectronics et Dassault Systèmes ont pris 2,13% et 2,22% respectivement, parmi les meilleures performances au sein du CAC 40.

CHANGES

L’appétit retrouvé des investisseurs pour le risque pénalise le dollar: le billet vert abandonne 0,51% face à un panier de devises de référence. L’euro remonte ainsi à 1,0664 dollar contre 1,0608 en clôture mercredi.

TAUX

Sur le marché obligataire américain, les rendements sont en baisse après les chiffres américains des inscriptions au chômage. Le dix ans recule à 3,8372%, en repli de cinq points sur la séance.

Les rendements de référence de la zone euro ont fini la journée en légère baisse: celui du Bund allemand à dix ans a reculé pour l’environ 4 points de base à 2,463%.

PÉTROLE

Le marché du pétrole est orienté à la baisse, l’augmentation des cas de COVID-19 en Chine pouvant compromettre la reprise de la demande de brut.

Le Brent cède 1,26% à 82,21 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 1,08% à 78,11 dollars.

(Laetitia Volga, édité par Pantalon en jean-Stéphane Brosse)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *