Une semaine de Bourse  Semaine morose

Wall Street s'apprête à ouvrir en forte chute

La Bourse de New York s’apprêtait lundi à ouvrir en forte chute, les marchés craignant les conséquences pour l’un effondrement possible du géant chinois de l’immobilier Evergrande.

Une heure et demie avant l’ouverture, les contrats à terme de Wall Street chutaient de 1,80% pour le Dow Jones, de 1,40% pour le Nasdaq, où se concentrent les valeurs technologiques, et de 1,55% pour l’indice élargi S&P 500.

A ces niveaux, les indices pourraient connaître une de leur pire séances à compter de plusieurs semaines.

Aux préoccupations sur le sort du promoteur chinois ultra-endetté, s’ajoutaient celles sur le bras de fer au Congrès autour du plafond de la dette des États-Unis et la réunion de travail monétaire de la Banque centrale (Fed) qui commence mardi.

La semaine dernière, la Bourse de New York avait accompli en berne, les trois principaux indices cédant du terrain sur la semaine, 0,07% pour le Dow Jones, 0,47% pour le Nasdaq et 0,58% pour le S&P 500.

Lundi à 12H00 GMT, les contrats à terme sur Boeing, Facebook, Alphabet (Google) et Bank of America perdaient plus de 2%.

vmt/dho/LyS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.