Wall Street termine dans le vert, les craintes liées à Omicron s'apaisent

WALL STREET TERMINE DANS LE VERTWALL STREET TERMINE DANS LE VERT

par Lewis Krauskopf, Medha Singh et Bansari Mayur Kamdar

(Reuters) – La Bourse de New York a fini en hausse jeudi, les craintes concernant l’impact du variant Omicron sur l’économie continuant de s’estomper et les indicateurs économiques remontant le moral des investisseurs avant Noël.

L’indice Dow Jones a gagné 0,55%, ou 196,67 points, à 35950,56 points.

Le S&P-500, plus très large, a pris 29,23 points, soit 0,62%, à 4725,79 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son arôme de 131,48 points (0,85%) à 15653,37 points.

Les inscriptions au chômage aux Etats-Unis sont restées stables la semaine dernière à 205.000, un chiffre inférieur au niveau pour l’avant la pandémie. Par ailleurs, le moral des ménages s’est amélioré à compter de le début du mois et les dépenses de consommation ont progressé. [nZON004S2W ]

Les indices des secteurs de l’industrie et de la consommation discrétionnaire ont été parmi les plus performant de la séance.

Les annonces d’emplois des laboratoires AstraZeneca et Novavax concernant l’efficacité de leurs vaccin contre Omicron ont contribué à apaiser les craintes des investisseurs.

L’arrivée du nouveau variant du coronavirus a contribué à augmenter la volatilité du marché durant une grande partie du dernier mois de 2021.

« Il y avait beaucoup de sentiment négatif à l’approche de la fin pour l’année, et les investisseurs ont certainement continué à voir une croissance économique assez forte et des développements assez positifs en ce qui concerne l’innovation dans le domaine des soins de santé autour du COVID-19, les actions sont donc un peu surenchéries et que les investisseurs cherchent à allouer du capital en cette fin pour l’année », a déclaré Matthew Miskin, stratège de John Hancock Investment Management.

Les volumes de transactions devraient être plus faibles que pour l’habitude avant les bals de fin pour l’année.

Wall Street sera fermée vendredi en raison des vacances de Noël.

Aux valeurs, Tesla a progressé après que son boss, Elon Musk, a déclaré dans un entretien publié mardi avoir vendu « suffisamment pour l’actions » pour atteindre son objectif de céder 10% du capitale du constructeur de véhicules électriques.

(version française Camille Raynaud)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.