Wall Street termine la semaine en net rebond

Wall Street termine la semaine en net rebond

WALL STREET TERMINE EN NET REBOND

par Stephen Culp

NEW YORK (Reuters) – Les trois indices de la Bourse de New York ont fini en net rebond vendredi, terminant sur une note positive une semaine agitée par la perspective du début de remontée des taux pour l’intérêts de la Fed et des résultats pour l’entreprises mitigés.

Le Dow Jones a gagné 1,65%, ou 564,69 points, à 34.725,47 points.

Le S&P-500, plus très large, a pris 105,34 points, soit 2,43%, à 4.431,85 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son arôme de 417,79 points (+3,13%) à 13.770,57 points.

Ce rebond qui a pris forme en fin de séance a permis aux trois indices new-yorkais de terminer au-dessus de leur niveau de vendredi dernier, pour l’soutenu justesse dans le cas du Nasdaq, ce qui leur a épargné une 4ème semaine consécutive de baisse et la plus longue série en territoire négatif à compter de sept. 2020.

Avant de s’orienter à la hausse, le marché a une nouvelle fois de nouveau fait du yo-yo vendredi, les investisseurs hésitant à prendre des risques tandis que Bank of America a affirmé s’attendre à ce que la banque centrale nord-américaine relève ses taux pour l’objectif de 25 points de base à sept reprises cette saison à partir du mois de mars.

Parmi les indicateurs de la journée, les dépenses de consommation des ménages américains ont baissé le mois dernier sur fond de tensions sur les chaînes pour l’approvisionnement et de crise sanitaire mais l’indice des prix à la consommation PCE hors énergie et produits alimentaires a augmenté de 4,9% sur un an, du jamais vu à compter de 1983.

La publication des résultats pour l’entreprises a aussi animé la séance avec tout particulièrement Apple, qui a pris 6,98% après avoir dégagé un chiffre pour l’affaires record sur les trois derniers mois de l’année.

La marque à la pomme a signé une des plus fortes progressions du Dow Jones, derrière Visa (+10,6%), qui a fait état pour l’un bénéfice trimestriel au-dessus des attentes.

A l’inverse, le fabricant de disques durs Western Digital (-7,3%) et le géant pétrolier Chevron (-3,5%) ont chuté après des résultats trimestriels décevants, de même que le constructeur pour l’équipements de construction Caterpillar (-5,2%) suite à un avertissement sur résultats.

(Reportage Stephen Culp, version française Tangi Salaün)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.