La Bourse de Paris perd 0,51%, plombée par le luxe

Wall Street vise sa première semaine dans le vert depuis deux mois

La Bourse de New York évoluait en hausse vendredi, espérant afficher, pour la 1ère fois à partir de deux mois, une semaine dans le vert tandis que les investisseurs saluaient un indicateur pour l’inflation rassurant aux États-Unis.

Vers 14H15 GMT, l’indice Dow Jones avançait de 0,74% et le Nasdaq, à forte teneur technologique, de 2,15%. Le S&P 500 progressait de 1,49%.

La veille, Wall Street avait accompli en forte hausse, catapulté par une chasses aux bonnes affaires, le Dow Jones avait pris 1,61% à 32.637,19 points, l’indice Nasdaq, 2,68%, à 11.740,65 points, et l’indice élargi S&P 500, 1,99%, à 4.057,84 points.

Assaillie par l’inflation, l’impact de la guerre en Ukraine, les craintes de récession, Wall Street a rencontré son pire début pour l’année à partir de 1970, selon les analystes de LPL Financial. Et la séquence de huit semaines de baisse est une 1ère à partir de quasiment un siècle (1923).

Mais vendredi, le département du Commerce a publié un indice pour l’inflation encourageant.

La flambée des prix s’est tassée aux Etats-Unis en avril selon l’indice PCE du département du Commerce, baromètre favori de la Réserve fédérale (Fed), mais la hausse des revenus est moins forte et que les ménages ont freiné leurs dépenses.

L’inflation s’est élevée à 6,3% sur un an en avril, contre 6,6% en mars. Sur un mois, le ralentissement est d’autant plus marqué, à 0,2% contre 0,9% le mois passé.

Les revenus ont progressé de 0,4% par rapport à mars, et les dépenses de 0,9%.

« À moins pour l’une retombée calamiteuse dans les semaines à venir dans la séance, les principaux indices se dirigent vers le week-end de trois jours du Memorial Day avec des gains à la clé », a spécifié Patrick O’Hare de Briefing.com.

« Cela ne s’est pas produit à partir de un bon moment », rappelait l’analyste qui saluait « la modération du rythme annuel de l’inflation qui correspond à la théorie selon laquelle la hausse des prix a atteint un pic ».

Même son de cloche chez Oxford Economics dont l’économiste Lydia Boussour notait que la hausse mensuelle des prix de 0,2% était « la plus faible en 17 mois ! ».

Chris Low de FHN, pour sa part, s’étonnait de l’allant du consommateur américain « qui malgré une hausse de ses revenus inférieure à l’inflation a continué de dépenser en creusant dans son épargne ».

« Cela défie les lois de la gravitation ou bien c’est du déni, mais il est compliquée pour l’imaginer que la consommation va, pour forcément, croître plus vite que les revenus », doutait l’analyste.

La hausse des titres était tirée par le domaine technologique.

Le fabricant pour l’ordinateurs Dell Avancées technologiques grimpait de 12,45% à 49,40 dollars après avoir annoncé des résultats trimestriels meilleurs que prévus, soutenus par une forte demande de PC du arôme des entreprises.

Le domaine des semi-conducteurs reprenait confiance comme AMD (+2,32%) ou Nvidia (3,53%) ainsi que les grands noms de la tech avec Tesla (+4,65% à 740 dollars), Apple (+2,88%) et Google (+2,50%).

Les titres de la chaîne de supermarchés en semi-gros Costco, qui avaient commencé dans le rougeâtre, progressaient de 1,56% après des résultats meilleurs que anticipé, quand bien même sa marge opérationnelle a faibli du fait de la hausse des coûts.

La marque pour l’habillement American Eagle Outfitters chutait de 4,78% à 13,35 dollars après des ventes et des projections qui s’avèrent bien en dessous des attentes.

De même, l’enseigne de prêt-à-porter Gap (qui contrôle aussi Old Navy et Banana Republic) glissait de 4,68% à 10,60 dollars tandis que le groupe a accusé une réduction de 13% de ses ventes au 1er trimestre et une perte de 162 centaines de milliers de dollars.

Le titre, très volatil, est suspendu de cotation brièvement à l’ouverture alors qu’il chutait de plus de 8%.

Sur le marché obligataire, après le chiffre rassurant de l’inflation, les rendements reculaient pour les bons du Trésor à 10 ans, à 2,71% contre 2,74%.

Lundi, la place new-yorkaise sera fermée pour observer le jour férié de Memorial Day.

vmt/tu/eb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.