Une semaine de Bourse  Semaine morose

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street – Vers une ouverture positive

(AOF) – Les marchés actions américains pourraient débuter en légère hausse après le net repli de la veille. L’inquiétude suscitée par la flambée de l’inflation nord-américaine continue de peser. Plusieurs économistes estiment que la Fed sera contrainte de resserrer plus fortement que anticipé sa politique monétaire le mois prochain. À compter de quelques semaines, chaque indicateur économique peut cependant faire varier les prévisions. A cet égard, l’indice de confiance des consommateurs de février est attendu à 16h. Vers 14h50, les futures sur S&P500 et Nasdaq 100 gagnent 0,13% et 0,2%.


Hier à Wall Street

Wall Street a terminé en net repli après l’annonce pour l’une nouvelle accélération de l’inflation en janvier, au précédemment à compter de 40 ans. L’ampleur inattendue de la hausse des prix renforce la crainte pour l’un sérieux durcissement de la politique monétaire de la Fed à partir du mois prochain. Sur le marché obligataire, le rendement du 10 américain est passé au-dessus de la barre des 2% pour la 1ère fois à compter de la période estivale 2019. Au chapitre des entreprises, Coca, Disney, Pepsi ou aussi Twitter ont publié. Le Dow Jones a perdu 1,47% à 35 241,59 points. Le Nasdaq a cédé 2,1% à 14 185,64 points.


Les chiffres macroéconomiques

L’indice de confiance des consommateurs de l’Université du Michigan en février est attendu à 16h.


Les valeurs à suivre

Apollo

Worldline gagne plus de 6% à 46,905 euros, soutenu par l’information de presse selon laquelle le fonds Apollo est près pour l’annoncer la reprise de l’activité de terminaux de paiement du groupe français pour 2,3 milliards de dollars (2,02 milliards pour l’euros).


Expedia

Expedia bondit de quasiment 6% en préouverture de Wall Street, ce vendredi, dans le sillage de ses résultats du 4ème trimestre 2021. Le groupe pour l’agences de voyage en ligne a dégagé un bénéfice net de 276 centaines de milliers de dollars sur la période, à confronter avec une perte de 412 centaines de milliers de dollars un an plus tôt. De son arôme, le chiffre pour l’affaires pour l’Expedia a atteint 2,28 milliards de dollars (+148% sur un an et -19% par rapport au 4ème trimestre 2019), contre un consensus de 2,29 milliards.


Goodyear

Goodyear ne s’est pas dégonflé au 4ème trimestre 2021 en réalisant des résultats bien supérieurs aux attentes. Ainsi le fabricant américain de pneumatiques a dégagé un bénéfice net de 553 centaines de milliers de dollars sur la période, ou 1,93 dollar par action, à confronter avec un bénéfice de 63 centaines de milliers de dollars, ou 27 cents par action, un an plus tôt. En données ajustées, le bénéfice par action ressort à 57 cents, ce qui dépasse largement le consensus FactSet (32 cents).


Novavax

Novavax a annoncé que son vaccin contre le Covid avait un taux pour l’efficacité de 80% chez les adolescents. Les résultats proviennent pour l’un essai clinique de période 3 qui s’est déroulé quand la souche delta était la plus dominante du virus. La Food and Drug Administration examine actuellement la demande de la société pour l’autoriser son vaccin composé de de protéines chez les adultes ; les injections ont déjà été autorisées au Royaume-Uni et en Europe.


Under Armour

Under Amour a publié un bénéfice au 4ème trimestre 2021 de 109,7 centaines de milliers de dollars, soit 23 cents par action, contre 184,5 centaines de milliers, ou 40 cents par action un an plus tôt. En donnés ajustées, le BPA ressort à 14 cents pour un consensus de FactSet de 6 cents. Les ventes de l’équipementier sportif ont progressé de 9% à 1,53 milliard de dollars, tandis que le consensus visais 1,47 milliard. Un montant qui inclut une croissance de 15% en Amérique du Nord à 1,1 milliard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.