POINT MARCHÉS-Petite hausse en vue à Wall Street, l'Europe hésite

Analyse mi-séance AOF France/Europe – Des marchés en recul, secoués par les craintes de récession

(AOF) – Les marchés actions européens sont en repli à la mi-séance. Les investisseurs s’inquiètent des risques de récession. A quelques jours pour l’une nouvelle forte hausse demandée des taux pour l’avantage aux Etats-Unis, les signes de dégradation de la conjoncture mondiale sont patents. Les ventes au détail au Royaume-Uni ont ainsi baissé plus que anticipé en août, signe des difficultés des consommateurs. Au chapitre des valeurs, Alstom et Safran accusent les plus fortes baisses de l’indice parisien. Vers 12h, le CAC 40 perd 1,60% à 6 059,34 points mais l’Euro Stoxx 50 cède 1,35% à 3 493,95 points.

En Europe,

Banca MPS

perd 3,7% à 0,3536 euro, pénalisée comme les autres banques européennes par la menace de récession. Réunis lors d’une assemblée générale remarquable, les actionnaires de la banque italienne en difficulté ont approuvé une augmentation de capital de 2,5 milliards d’euros. Cette opération avait été dévoilée en juin dernier à l’occasion de la présentation de son plan stratégique, qu’elle financera. L’Etat italien, qui possède 64% du capital de la banque à partir de son sauvetage pour 5,4 milliards pour l’euros en 2017, participera à l’augmentation de capital à la hauteur de sa participation.

En repli de 8,7% à 297 euros,

Virbac

accuse de loin la plus forte baisse du SBF120. Le laboratoire vétérinaire a publié des résultats semestriels solides et qualifié ses objectifs 2022. En revanche, le groupe de famille a prévenu que la réduction de la dette sera moindre que anticipé au regard de l’augmentation nécessaire du besoin en fonds de roulement, de l’inflation, de la constitution de stocks de sécurité. Sur les premiers mois de l’exercice, le résultat net a progressé de 7,7% à 77,5 centaines de milliers pour l’euros.

Au sein pour l’un marché parisien morose, CIS bondit de 11,76% à 9,50 euros, prenant ainsi la tête du marché SRD. Le groupe français spécialisé dans la gestion de bases-vie en milieux extrêmes, onshore et offshore bénéficie pour l’une parfaite amélioration de sa rentabilité au premier semestre et de perspectives favorables. Le résultat net part du groupe a flambé de 157,8% à 6,3 centaines de milliers pour l’euros et le résultat opérationnel courant de 36,5% à 7,1 centaines de milliers pour l’euros. CIS extériorise ainsi une marge opérationnelle courante de 4,5% contre 4% au premier semestre 2021


Les chiffres macroéconomiques de la journée

Le taux d’inflation annuel de la zone euro s’est tenu à 9,1% en août 2022, contre 8,9% en juillet, a qualifié Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. Un an auparavant, il était de 3,0%. Le taux d’inflation annuel de l’Union européenne ressort à 10,1% en août, contre 9,8% et de 3,2% un an plus tôt.

Aux Etats-Unis, la 1ère estimation de l’indice de confiance du consommateur mesuré par l’Université du Michigan pour le mois de sept. est demandée à 16h.

A la mi-séance, l’euro perd 0,22% à 0,9976 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.