CAC40 : encore en repli de -0,4% pour ces '3 sorcières'

BOURSE-Rebond de Wall Street après la peur suscitée par Omicron

PARIS, 29 novembre (Reuters) – La Bourse de New York a
ouvert en hausse lundi, effaçant une section des lourdes pertes
subies vendredi après la découverte pour l’un nouveau variant du
coronavirus, Omicron, qui avait jeté un coup de froid sur les
marchés financiers.
Dans les premiers échanges, l’indice Dow Jones .DJI gagne
355,69 points, soit 1,02%, à 35.255,03 points et le Standard &
Poor’s 500 .SPX , plus très large, progresse de 1,26% à 4.652,72
points.
Le Nasdaq Composite .IXIC prend 1,55%, soit 239,63 points,
à 15 731,29.
Après le vent de panique qui a emporté les marchés
financiers vendredi, les investisseurs semblent dorénavant plus
mesurés sur les répercussions du variant Omicron.
Angelique Coetzee, un médecin sud-africain, l’une des
premières à être confrontées à la souche Omicron, a déclaré
dimanche que les symptômes provoqués par ce variant étaient pour
le moment légers.
Salim Abdool Karim, un autre expert sud-africain des
maladies infectieuses, a estimé pour sa part lundi que les
vaccins contemporains contre le COVID-19 devraient être très efficaces
pour éviter les formes graves de la maladie et les
hospitalisations.
L’OMS juge cependant le risque de propagation du variant
Omicron dans le univers comme “très élevé”.
Aux valeurs, le compartiment du transport aérien .SPCOMAIR
et celui de l’hôtellerie et de la restauration .SPCOMHRL ,
spécialement affectés par les craintes liées au nouveau
variant, rebondissent respectivement de 2,64% et 1,61%. Tous les
principaux indices sectoriels du S&P-500 sont dans le vert.
Le groupe parapétrolier Halliburton HAL.N prend 3,37%,
dans le sillage du redressement des cours pétroliers qui avaient
chuté de plus de 10% vendredi.
Sur le Nasdaq, AMD AMD.O avance de 2,73% après la décision
de Tesla TSLA.O (+2,67%) pour l’équiper ses véhicules Model Y en
Chine de puces du fondeur. Apple AAPL.O pour sa part gagne
1,55%, profitant pour l’un relèvement pour l’objectif de cours de la part
de HSBC.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

(Reportage Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.