Une semaine sur les marchés : le récap du 18 au 22 octobre

Une semaine sur les marchés : le recap du 13 au 17 juin

(Crédits photo : Unsplash – )

Lundi 13 juin


CAC 40 : -2,67%% à 6022,32 points

Le fait de la journée

Une entame de semaine dans le vif du sujet à deux jours de la réunion de travail de la Fed et un CAC 40 qui décroche lourdement alors qu’une action forte est demandée de la part de la banque centrale us après les derniers chiffres pour l’inflation

Valeur en vue

Valneva dégringole de 25%. La biotech a annoncé vendredi que les indications de volumes pour l’achats transmises par la Commission européenne pourraient être insuffisantes pour que Valneva mène à bien son programme de vaccin inactivé contre le COVID-19.

Mardi 14 juin


CAC 40 : -1,20% à 5949,84 points

Le fait de la journée

Et une 6e séance de baisse pour l’indice français qui plie forcément devant le petit cocktail empoisonné pour l’inflation et de remontée des taux. L’indice français passe sous la barre des 6000 points.

Valeur en vue

Mardi sombre pour Atos : -23,38%, au plus bas à partir de 2009, après le départ de son directeur général, Rodolphe Belmer, sur fond de désaccords stratégiques et l’annonce pour l’un projet de scission du groupe en deux entités indépendantes cotées. L’société de service numériques qui a annoncé son volonté de céder la totalité de sa participation dans le spécialiste des paiements Worldline, soit 2,5% environ du capital. Le marché sanctionne la nouvelle et Worldline lâche 7,29%.

Mercredi 15 juin


CAC 40 : +1,35% à 6030,13 points

Le fait de la journée

Séance de rebond à la Bourse de Paris avec un CAC 40 qui a, un peu dépriorisé la Fed pour saluer la réunion de travail remarquable de la BCE. L’institution monétaire qui fait démonstration de vigilance sur la situation présente des marchés afin de lutter contre les risques de fragmentation à l’intérieur de la zone euro tandis que les écarts de taux (spreads) augmentent entre, par exemple, le Bund allemand de référence et le BTP italien. Outre-Atlantique, l’augmentation des taux de la Fed de 75 points de base a paradoxalement entrainé une très belle réaction des marchés US.

Valeur en vue

EDF s’apprécie de plus de 3% tandis que le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a déclaré mardi sur BFM TV que « toutes les options étaient sur la table » s’agissant de l’futur du groupe, en référence à une question sur une possible nationalisation de l’électricien.

Jeudi 16 juin


CAC 40 : -2,39% à 5886,24 points

Le fait de la journée

Déjà enterré le rebond de la veille et les 6000 points retrouvés ! Tandis que la Fed a augmenté hier ses taux directeurs de 75 points de base pour lutter contre l’inflation galopante, plus forte remontée à partir de 1994, le CAC 40 a lourdement chuté.

Valeur en vue

Wendel chute lourdement (-9%) avec l’annonce du départ surprise de son boss. André François-Poncet, président du directoire du groupe pour l’investissement, a annoncé son départ pour l’en ce lieu la fin de l’année, le temps qu’un successeur soit choisi.

Vendredi 17 juin (actualisation à venir)


CAC 40 : a venir

Le fait de la journée

La Bourse de Paris tentait pour l’effacer une section de ses pertes de la semaine, soutenue par une détente du marché obligataire et des rachats à bon compte.

Valeur en vue

Gros rebond technique pour l’Orpea. Mais à partir de le début de l’année, le titre perd d’autant plus de 70%.


LG ([email protected])

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.