POINT MARCHÉS-Petite hausse en vue à Wall Street, l'Europe hésite

Analyse AOF clôture France/Europe – Le CAC 40 débute septembre au dessus des 6 700 points

(AOF) – Les marchés actions européens ont fini en hausse, soutenus par des flux de liquidité en cette 1ère séance du mois. Cette journée est riche en statistiques économiques des deux côtés de l’Atlantique. Les indices des directeurs pour l’achat pour l’IHS Markit pour le domaine manufacturier a qualifié son ralentissement en août aux Etats-Unis et en Europe. En revanche, les chiffres des conceptions pour l’emplois dans le domaine privé aux Etats-Unis ont déçu. Le CAC 40 a progressé de 1,18% à 6 759,15 points mais l’EuroStoxx50 a gagné 0,71% à 4 226,12 points.

SAS a gagné 1,5% à 1,951 couronne suédoise. La compagnie aérienne scandinave a réduit sa perte parfaite au 3ème trimestre grâce au rebond de son activité fonction de l’allégement des restrictions sanitaires. Pour autant, son chiffre pour l’affaires reste bien inférieur à celui de la période pré-pandémie. La perte parfaite est ressortie à 1,36 milliard de couronnes suédoises lors de la période de trois mois close fin juillet. Elle était de 2,37 milliards un an plus tôt. Le chiffre pour l’affaires a augmenté de 59% à 3,98 milliards mais reste inférieur pour l’environ 70% à son niveau du 3ème trimestre 2019.

A Paris, Pernod Ricard a bondi de 3,7% à 184,55 euros, soutenu par des résultats annuels dopés par la forte reprise de la demande aux Etats-Unis et en Chine. Le n° deux mondial des vins et spiritueux a profité à plein de la réouverture des bars et restaurants (on-trade) mais la consommation à domicile (off-trade) est restée solide. Le groupe de famille a continué de optenir de ses investissements dans les marques premium, haut-de-gamme et haut de gamme. Elles connaissent la plus forte croissance et sont les plus rentables.

Le groupe Agache a cédé sa participation de 5,7% dans Carrefour (-5,49% à 15,925 euros) pour un montant de 724 centaines de milliers pour l’euros, révèle Reuters qui cite la holding de l’homme pour l’affaires Bernard Arnault. Le placement, réalisé par voie de construction accélérée pour l’un bouqin pour l’ordres réservé aux investisseurs institutionnels, est fait au prix de 16 euros par action, soit une décote de 5,04% par rapport au dernier cours de clôture de Carrefour (16,85 euros), a précisé l’agence de presse.

Les chiffres macroéconomiques de la journée

Le niveau de la croissance de l’activité dans le domaine manufacturier dans la zone euro en août est qualifié, selon les données définitives du bureau pour l’études IHS Markit. L’indice des directeurs pour l’achat pour ce domaine est ressorti à 61,40 contre un consensus et une 1ère estimation de 61,50 et 62,80 en juillet.

Le niveau de croissance de l’activité dans le domaine manufacturier en Allemagne en août est qualifié, selon les données définitives du bureau pour l’études IHS Markit. L’indice des directeurs pour l’achat pour ce domaine est ressorti à 62,6 contre un consensus et une 1ère estimation de 62,70 et 65,90 en juillet.

La croissance de l’activité dans le domaine manufacturier en France en août est légèrement plus élevée qu’annoncé initialement, selon les données définitives du bureau pour l’études IHS Markit. L’indice des directeurs pour l’achat pour ce domaine est ressorti à 57,5 contre un consensus et une 1ère estimation de 57,3 et 58 en juillet.

Le taux de chômage corrigé des variations saisonnières de la zone euro était de 7,6% en juillet, en baisse par rapport au taux de 7,8% enregistré en juin 2021 et au taux de 8,4% de juillet 2020, a annoncé Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. Le taux de chômage de l’Union européenne était de 6,9% en juillet 2021, en baisse par rapport au taux de 7,1% de juin 2021 et en baisse comparé au taux de 7,6% de juillet 2020.

L’indice ISM manufacturier est ressorti en août à 59,9. Les économistes tablaient sur 58,9 après 59,5 en juillet.

L’indice PMI manufacturier pour l’août aux Etats-Unis est ressorti à 61,1 contre 61,2 en 1ère estimation et 63,4 en juillet.

374 000 emplois ont été créés dans le domaine privé en août aux Etats-Unis contre 613 000 attendus après 326 000 en juillet.

Vers 17h30, l’euro gagne 0,33% à 1,1849 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.