POINT MARCHÉS-Nouveau repli en Europe, les investisseurs fuient toujours le risque

Analyse mi-séance AOF Wall Street – Nike et Micron soutiennent le rebond des indices

(AOF) – Les marchés actions américains se reprennent après s’être replié de plus de 1% lundi. Ils sont tout particulièrement soutenus par des nouvelles favorables du arôme des valeurs ; Micron et Nike ayant dévoilé de bons résultats. Un certain retour de l’appétence pour le risque se constate sur les places boursières mondiales. Pour autant, cette embellie risque pour l’être de courte durée tant la propagation pour l’Omicron est fulgurante aux Etats-Unis et en Europe. Vers 17h30, le Dow Jones gagne 1,07% à 35 305,03 points mais le Nasdaq Composite s’adjuge 0,95% à 15 123,75.

L’action Nike bondit de 6,37% à 166,99 dollars et prend ainsi la 1ère place de l’indice Dow Jones. La performance de l’équipementier sportif a toutefois été impactée par des problèmes pour l’approvisionnement, en particulier en Chine. Au seconde trimestre, fin novembre, le bénéfice net a augmenté de 7% à 1,3 milliard de dollars, soit 83 cents par action. Le consensus de 63 cents par action est laissé dans la poussière.

Aucune statistique n’est demandée


Les valeurs à suivre aujourd’hui


Boeing/UPS


UPS a commandé 19 Boeing 767 Freighter. Boeing a reçu cette saison 80 commandes fermes pour cet avion-cargo à très large fuselage et plus de 80 commandes pour des Boeing Converted Freighters, la demande de fret aérien ayant grimpé en flèche durant la pandémie et l’essor du commerce électronique.


General Mills


General Mills a dévoilé des résultats trimestriels contrastés. Au seconde trimestre de son exercice fiscal, le groupe agroalimentaire américain a réalisé un bénéfice net de 597,2 centaines de milliers de dollars, ou 97 cents par action, contre 688,4 centaines de milliers, ou 1,11 dollar par action un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 99 cents contre un consensus de 1,05 dollar. Le chiffre pour l’affaires est ressorti à 5,024 milliards. Les analystes tablaient sur 4,839 milliards.


Micron


Le fabricant de mémoires informatiques Micron est attendu en forte hausse à la faveur de bons résultats et perspectives favorables. Au premier trimestre, clos début décembre, Micron a généré un bénéfice net de 2,3 milliards de dollars, soit 2,04 dollars par action, contre respectivement 803 centaines de milliers de dollars et 71 cents, un an auparavant. Le bénéfice par action ajusté est ressorti à 2,16 dollars, dépassant le consensus Refinitiv s’élevant à 2,111 dollars. Le chiffre pour l’affaires a progressé 33,1% à 6,69 milliards de dollars tandis que le marché ciblait 7,67 milliards de dollars.


Nike


L’équipementier sportif Nike a présenté des résultats meilleurs que anticipé. Au seconde trimestre, fin novembre, le bénéfice net a augmenté de 7% à 1,3 milliard de dollars, soit 83 cents par action. Le consensus de 63 cents par action est laissé dans la poussière. Les ventes ont augmenté de 1% à 11,4 milliards de dollars, dépassant le consensus s’élevant à 11,25 milliards de dollars. Elles sont stables à taux de change constants. La performance a toutefois été impactée par des problèmes pour l’approvisionnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.