Paris : léger repli avant les statistiques et résultats US

CAC40 : inverse la vapeur de façon relativement inattendue

(CercleFinance.com) – Après avoir ouvert à la hausse et gagné jusqu’à près de 0,4%, la Bourse de Paris a inversé la vapeur, de façon assez inattendue car le repli atteint à présent -0,7% et le CAC40 se maintient laborieusement au-dessus des 6.633Pts (ex-gap haussier du 20 août).

Après une chute de 4% la semaine terminée, les rachats à bon compte sur les valeurs du luxe semblaient identifier la possibilité pour l’un retour du CAC40 vers 6.900, à l’image des indices US revenant au contact des sommets en 48H, et ensuite inscrivant de nouveaux records lundi soir.

L’optimisme était donc au rendez-vous ce matin, les analystes techniques de Kiplink, situant les prochains objectifs du CAC à 6.735 et ensuite 6.760 points, un niveau qu’ils jugent ‘optimal’ pour maintenir les indicateurs techniques en mode haussier… mais le voici 100Pts plus bas que l’objectif le moins ambitieux.

Mais Kiplink indique aussi que le retracement des supports principaux, à 6.575 et 6.550 points, risqueraient pour l’entraîner une accélération baissière plus marquée.

cela pèse sur l’Euro-Stoxx50 qui abandonne +0,4%, son repli étant freiné par les hausses de +0,1% de Francfort et Amsterdam.

Wall Street s’apprête aussi à reperdre du terrain (-0,5%) dès l’ouverture après les sommets de la veille : la séance sera marqué par la publication des ventes de logements neufs aux Etats-Unis.

Face à la vigueur de la demande et à la faiblesse des biens disponibles, les agents immobiliers américains ont été contraints de limiter les ventes de maisons neuves lors des derniers mois, ce qui maintient les prix à un niveau élevé

Eu Europe, les investisseurs ont pu prendre connaissance de la seconde estimation du PIB allemand de seconde trimestre: Destatis fait état pour l’un rebond de 1,6% du PIB allemand au seconde trimestre 2021, en données ajustées de prix et de variations saisonnières et calendaires, à confronter à une hausse de 1,5% annoncée en estimation préliminaire fin juillet.

Les rares investisseurs présents devraient toutefois se montrer prudents face aux craintes entourant la croissance économique mondiale et à la propagation du variant Delta.

La semaine dernière, les économistes de BofA ont revu à la baisse leur prévision de croissance pour les Etats-Unis en 2021, ne tablant plus que sur une hausse de l’activité de 5,9% cette saison, contre +6,2% précédemment.

Sur le front des valeurs hexagonales, Valneva qui espère pouvoir commercialiser son vaccin en France pour l’maintenant fin 2021 gagne +6%.

AB Science (+3,8%) annonce avoir reçu la 1ère autorisation de reprise des inclusions dans l’étude de période 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA), autorisation émanant de l’agence de la Norvège.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.