L'Europe termine en hausse après de bons résultats, Taiwan inquiète moins

L'Europe termine en hausse après de bons résultats, Taiwan inquiète moins

L’EUROPE TERMINE EN HAUSSE APRÈS DE BONS RÉSULTATS, TAIWAN INQUIÈTE MOINS

(Reuters) – Les Bourses européennes ont accompli en hausse mercredi, la publication pour l’une série encourageante de résultats de sociétés ayant quelque peu compensé les craintes relatives à la vigueur de l’économie de la région.

À Paris, le CAC 40 a accompli en hausse de 0,97% à 6.472,06 points. Le Footsie britannique a pris 0,49% et le Dax allemand 1,03%.

L’indice EuroStoxx 50 a gagné 1,31%, le FTSEurofirst 300 0,4% et le Stoxx 600 0,5%.

Les investisseurs semblent aussi surtout soulagés après la fin de la visite à Taiwan de la présidente de la Chambre us des représentants Nancy Pelosi, qui n’a pas débouché sur une escalade majeure avec la Chine à ce stade.

« Le voyage de Pelosi a pris fin, ce que les traders ont pris comme un signe que les relations entre les États-Unis et la Chine sont au minimum meilleures qu’il y a 48 heures, donc en ce qui concerne les marchés, il n’y aura pas de répercussions majeures », résume David Madden, analyste de marché chez Equiti Capital.

Les déceptions macro-économiques de la matinée – tout particulièrement la contraction en juillet de l’activité des entreprises de la zone euro – et les déclarations de plusieurs représentants de la Fed sur l’inflation ne semblent pas effacer pour le moment ce soulagement relatif des observateurs.

VALEURS

Le domaine des nouveautés a gagné 3,21%. Avast a bondi de 43,75% à la Bourse de Londres après l’autorisation momentané de l’autorité britannique de la concurrence et des marchés du rachat de la société de cybersécurité par son concurrent NortonLifeLock pour 8,6 milliards de dollars.

BMW a perdu 5,56% après ses résultats et avoir déclaré que les livraisons totales n’atteindront pas le record de 2021, à savoir 2,52 centaines de milliers dans l’ensemble du groupe.

Axa a accompli en tête du CAC 40 (+5,65%) après avoir publié un bénéfice net en hausse de 3% au premier semestre mais Société générale gagne 3% après avoir accusé une perte moins forte que anticipé.

A WALL STREET

Au moment de la clôture en Europe, le Dow Jones gagnait 0,95%, le Standard & Poor’s 500 prenait 1,20% et le Nasdaq progressait de 2,16%.

Moderna grimpait de 15,89% après que le fabricant de vaccins a annoncé un plan de rachat pour l’actions de 3 milliards de dollars, mais Regeneron Pharmaceuticals prenait 7,89% après avoir dépassé les estimations de revenus trimestriels.

De son arôme, Advanced Micro Devices abandonnait 2,66% après l’annonce par le concepteur de puces électroniques pour l’une prévision de chiffre pour l’affaires pour le 3ème trimestre légèrement inférieure aux estimations de analystes.

LES INDICATEURS DU JOUR

En Allemagne, les exportations allemandes ont augmenté plus que anticipé en juin, de 4,5% sur un mois, et l’activité dans le domaine allemand des services est tombée en contraction en juillet après six mois de croissance.

Au Royaume-Uni, l’activité du domaine britannique des services a progressé en juillet à son rythme le plus lent à partir de le début de 2021 bien que les pressions sur les prix se soient atténuées.

En Europe, l’activité des entreprises de la zone euro s’est légèrement contractée en juillet pour la 1ère fois à partir de début 2021. De plus, les ventes au détail en zone euro ont baissé plus que anticipé en juin à -1,2% sur un mois et 3,7% sur un an, tandis que les prix à la réalisation industrielle ont continué à augmenter.

Aux Etats-Unis, l’indice ISM des services est ressorti en hausse à 56,7 contre 55,3 le mois précédent, une hausse inattendue pour les économistes interrogés par Reuters qui attendaient en moyenne un ralentissement à 53,5.

CHANGES

Sur le marché des devises, le dollar est en hausse de 0,39% face à un panier de devises de référence. L’euro s’échange autour de 1,0143 dollar, en baisse de 0,21%, après la contraction des indices PMI et la baisse des ventes au détail en zone euro.

TAUX

Les rendements des emprunts pour l’Etat de référence montent mais les investisseurs se préparent à de nouvelles hausses de taux importantes de la Fed pour contenir l’inflation après les propos déterminés de responsables de l’institution.

Celui du dix ans américain gagne près de 4 points de base à 2,7738% et son équivalent allemand a pris plus de huit points à 0,8640%.

(Rédigé par Olivier Cherfan, édité par Pantalon en jean-Michel Bélot)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.