Une semaine sur les marchés : le récap du 18 au 22 octobre

Une semaine sur les marchés : le recap du 14 au 18 février

(Crédits photo : Unsplash – )

Lundi 14 février


CAC 40 : -2,27% à 6852,20 points

Le fait de la journée

Début de semaine tendu pour le CAC 40. Les investisseurs sont rattrapés par la crise ukrainienne tandis que la Maison blanche va jusqu’à évoquer une invasion de l’Ukraine par la Russie dans la semaine, un constat jugé alarmisté par les dirigeants européens qui continuent de miser sur une solution diplomatique. Autre raison de stresser : la tenue pour l’une réunion de travail « remarquable » de la Réserve fédérale aujourd’hui tandis que l’inflation continue de flamber aux Etats-Unis. Résultat, le CAC 40 a commencé la semaine dans le rougeâtre vif même s’il limite au final la casse par rapport les premiers jours de séance.

Valeurs en vue

Arcelormittal décroche le plus nettement (-6,33%) et les valeurs bancaires souffrent avec Société Générale et BNP Paribas.

Mardi 15 février


CAC 40 : +1,86% à 6979,97 points

Le fait de la journée

Vivant au rythme de la crise ukrainienne, le CAC 40 profite du mot dorénavant largement partagé de « désescalade » pour reprendre une épaisse partie du terrain perdu la veille.

Valeur en vue

Dure sanction pour Capgemini. Malgré une solide performance en 2021 et une rentabilité qui peut encore progresser cette saison, la SSII recule de 3,29%. Les investisseurs attendaient visiblement encore mieux de la part du groupe.

Mercredi 16 février


CAC 40 : -0,21% à 6964,98 points

Le fait de la journée

Un CAC 40 sur pause en cette séance du milieu de semaine. La prise de risque est limitée avant les minutes du dernier comité de politique monétaire de la Fed. Elles devraient conduire à l’obtention pour l’indications supplémentaires sur l’appréciation que les membres de la banque centrale us ont de l’inflation et la façon dont ils envisagent le calendrier du resserrement monétaire.

Valeur en vue

Nexans est à l’honneur (+6,42% à 82 euros) : le fabricant de câbles a plus que doublé son résultat net en 2021 à 164 centaines de milliers pour l’euros et le dividende va passer  de 70 centimes à 1,20 euro.

Jeudi 17 février


CAC 40 : -0,26% à 6946,82 points

Le fait de la journée

Nouvelle séance de consolidation pour l’indice français tandis que les investisseurs restent attentifs au développement de la situation en Ukraine, la Russie ayant annoncé le retrait de ses trouves en manipulation à la frontière du pays.

Valeur en vue

Kering brille (+4,95% à 663,90 euros). Le groupe a fait état pour l’une forte croissance de ses ventes au 4ème trimestre, tirée tout particulièrement par le rebond de son navire amiral Gucci. Le chiffre pour l’affaires du groupe a grimpé de 31,9% en données comparables sur les trois derniers mois de 2021, à 5,4 milliards pour l’euros.

Vendredi 18 février


CAC 40 : -0,25% à 6929,63 points

Le fait de la journée

Après un démarrage dans le vert, la Bourse de Paris a au final basculé en territoire négatif. L’incertitude géopolitique et le manque de visibilité sur la trajectoire monétaire de la Fed continuent pour l’accentuer la nervosité des investisseurs.

Valeur en vue

Épaisse déception pour Hermès qui est lanterne rougeâtre de l’indice (-4,14%). Au 4ème trimestre, les ventes de maroquinerie-sellerie du groupe ont reculé de 5,4% à taux de changes constants, Hermès evoquant des « contraintes capacitaires » qui ne lui ont pas permis de répondre à la demande soutenue.


LG  ([email protected])

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.