Une semaine de Bourse  Semaine morose

Analyse AOF clôture France/Europe – En ordre dispersé, le luxe pèse sur le CAC 40

(AOF) – Les marchés actions européens ont terminé en ordre dispersé. La volatilité est de mise dans l’attente de la réunion de travail des banquiers centraux américains du 26 au 28 août. La question du « tapering » ou resserrement monétaire fait naitre l’inquiétude. Dans ce cadre, la révision à la hausse de la croissance du PIB allemand du seconde trimestre est reléguée au deuxième plan. Arôme valeurs, un nouvel accès de faiblesse du luxe a pesé sur la Bourse de Paris. Le CAC 40 a cédé 0,28% à 6 664,31 points, mais l’Euro Stoxx 50 a gagné 0,13% à 4 181,68 points

Novartis a perdu 1,69% à 84,52 francs suisses après l’échec du Kymriah dans l’étude de période 3 Belinda dans le lymphome en seconde ligne. Il s’agissait de prouver une amélioration de la survie sans événement chez les patients atteints pour l’un lymphome non hodgkinien agressif à cellules B avec une maladie réfractaire primaire ou qui ont rechuté dans les 12 mois suivant le traitement de 1ère ligne, ce qui n’a pas été atteint en comparaison du traitement standard. Le Kymriah reste donc spécifié en 3ème ligne de traitement contre plusieurs cancers liquides.

En mai dernier, Stellantis (+0,31% à 17,252 euros) avait dévoilé les contours pour l’un nouveau partenariat stratégique avec le conglomérat taïwanais Foxconn et sa filiale FIH Mobile. S’il ne s’agissait tandis que pour l’un protocole pour l’entente non contraignant, un accord vient pour l’être conclu. Il entraine la création de Mobile Drive, une joint-venture dans laquelle les deux groupes disposeront de droits de vote à 50-50 et qui se concentrera sur la création de cockpits intelligents dans le domaine automobile.

AB Science a gagné 3,42% à 13,9 euros, soutenu par une bonne nouvelle concernant sa molécule phare, le masitinib. La biotech a reçu la 1ère autorisation de reprise des inclusions dans l’étude de période 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA). Cette autorisation pour l’une autorité compétente nationale fait suite au dépôt pour l’un protocole amendé de l’étude AB19001 intégrant un nouveau plan de gestion des risques portant sur le renforcement de la protection cardiaque. Cette 1ère autorisation émane pour l’une agence nationale européenne, à savoir la Norvège.

Les chiffres macroéconomiques de la journée

Selon une nouvelle estimation, le PIB allemand a progressé de 9,8% au seconde trimestre 2021 en rythme annuel, contre +9,6% lors de l’estimation précédente.

Aux Etats-Unis, les ventes de logements neufs se sont élevées à 708 000 en juillet 2021 en rythme annuel, à confronter avec 701 000 en juin (chiffre révisé de 676 000) et un consensus Briefing.com de 700 000.

Vers 17h45, l’euro est quasi stable à 1,1748 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.