Une semaine de Bourse  Semaine morose

Analyse AOF clôture France/Europe – Le CAC 40 a gagné plus de 3% cette semaine

(AOF) – Les marchés actions européens ont terminé en légère baisse, les investisseurs reprenant leur souffle après une 1ère partie de semaine vécue tambour battant. La prudence devrait poursuivre de l’emporter jusqu’à la décision de la Fed, mercredi prochain. Cet après-midi, les investisseurs n’ont rarement réagi à l’augmentation de l’inflation étasunienne dernier qui a atteint en novembre son un peu avant niveau à compter de les décennies 1980. Elle a augmenté de 6,8 % sur l’année et de 0,8 % en novembre. Le CAC 40 a cédé 0,24% à 6 991,68 points. Sur la semaine, l’indice enregistre cependant un gain de 3,3%.

C’est une nouvelle ère qui s’annonce pour Daimler Truck. Le constructeur allemand de poids lourds fait aujourd’hui ses débuts en Bourse, en tant qu’entité indépendante de Daimler. Introduit sur la place de Francfort à 28 euros, Daimler Truck cote ce soir 29,82 euros l’action. Annoncée en février dernier, cette scission vise à mieux valoriser les différentes activités du groupe.

bioMérieux a gagné 2,38% à 124,90 euros après avoir relevé ses prévisions annuelles à l’aide de des ventes plus soutenues que anticipé des panels respiratoires au 4ème trimestre. Le spécialiste du diagnostic in vitro table dorénavant sur une croissance organique 2021 supérieure à 8%. Il visait précédemment une croissance comprise entre 4% et 7%. Le résultat opérationnel courant devrait dépasser les 780 centaines de milliers, contre supérieur à 700 centaines de milliers auparavant.

C’est au final Lockheed Martin qui a décroché le gros lot. La Finlande a commandé au géant américain 64 avions de combat F-35 pour changer sa flotte de chasseurs F-18. La commande dépasse les 8 milliards pour l’euros. Lockheed Martin coiffe ainsi au poteau le Rafale du français Dassault Aviation (-0,65% à 92 euros), le Gripen du suédois Saab et l’Eurofighter du consortium européen regroupant Airbus, BAE Systems et Leonardo.

Aux Etats-Unis, l’indice de confiance des consommateurs de l’Université du Michigan est ressorti à 70,4 en décembre 2021, selon une 1ère estimation. Le consensus attendait 67,1. En novembre, l’indice était ressorti à 67,4.

L’indice des prix à la consommation (” CPI “) a progressé de 0,8% en novembre 2021 sur un mois, contre +0,9% le mois précédent et un consensus Reuters de +0,7%. Sur un an, l’inflation atteint les 6,8% en novembre, contre un consensus de 6,8% et après +6,2% en octobre. Hors les éléments volatils que sont la force et l’alimentation (données ” core “), l’indice a augmenté de 0,5% sur un mois et de 4,9% sur un an.

Vers 17h45, l’euro gagne 0,25% à 1,1324 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *