CAC40 : limite la casse mais aligne une 3ème semaine de repli

Analyse AOF clôture France/Europe – Les inscriptions au chômage américain plombent l'ambiance

(AOF) – En hausse à l’ouverture, les marchés européens se sont retournés en début pour l’après-midi après la publication des inscriptions au chômage américain. La semaine dernière il y a eu au total 268 000 chômeurs de plus au pays de l’Oncle Sam, une caractéristique supérieure aux attentes des analystes, qui attendaient un repli plus important. Un accès de faiblesse du marché de l’emploi outre-Atlantique, qui vient s’ajouter à l’accélération de l’inflation et au retour des mesures de restriction en Europe face au covid. Le CAC 40 a ainsi cédé 0,21% à 7 141,98 points, et l’Euro Stoxx 50, 0,34% à 4 385,99 points.

Continental a chuté de 3,36% à 107,06 euros sur la place de Francfort, tandis que l’équipementier automobile allemand a annoncé le départ avec effet immédiat de Wolfgang Schäfer, son directeur financier. Cette décision est reliée aux enquêtes en cours du parquet de Hanovre concernant des soupçons de trucage de moteurs diesel.

Vallourec a dégringolé de plus de 14% à 6,22 euros pénalisé par la révision à la baisse de ses prévisions annuelles. En raison de la baisse récente des prix du minerai de fer, le fabricant de tubes sans soudure en acier vise un résultat brut pour l’exploitation pour l’ensemble de l’année près du bas de l’objectif de 475 à 525 centaines de milliers pour l’euros.

L’action Parrot a au final cédé 0,83% à 4,77 euros malgré un point pour l’activé pour le 3ème trimestre marqué par le dynamisme des micro-drones. Le chiffre pour l’affaires consolidé a atteint 14,5 centaines de milliers pour l’euros, et 11,6 centaines de milliers sur la base du périmètre de consolidation actuel, c’est-à-dire excluant les revenus des filiales cédées en janvier et en octobre 2021, respectivement MicaSense (capteurs) et senseFly (drones à voilures fixes). Il a progressé de respectivement 1% et 16%. 

Les chiffres macroéconomiques de la journée

268 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées lors de la semaine du 13 novembre, contre 269 000, chiffre révisé de 267 000 la semaine précédente et un consensus Reuters de 260 000.

L’indice manufacturier de la Fed de Philadelphie est ressorti à 39 en novembre alors qu’il était anticipé à 24 après 23,8 en octobre.

L’indice des indicateurs avancés a progressé de 0,9% en novembre après une progression de 0,1% en octobre, chiffre révisé de +0,2%. Le consensus Briefing s’élevait à +0,8%.

Vers 17h45, l’euro gagne 0,29% à ,1,1355 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.