POINT MARCHÉS-Nouveau repli en Europe, les investisseurs fuient toujours le risque

Analyse AOF clôture France/Europe – Les marchés européens cèdent du terrain dans le sillage de Wall Street

(AOF) – Les majeures bourses européennes ont flanché ce mardi, dans le sillage de Wall Street, le variant Omicron continuant de progresser. Si celui-ci paraît moins dangereux que ses prédécesseurs, sa vitesse de transmission inquiète les autorités, aujourd’hui enclines à prendre des mesures de restriction. A spécifier aussi que débute aujourd’hui la très demandée réunion de travail de la Fed, qui devra statuer demain sur un éventuel « tapering », tandis que l’inflation n’est plus jugée transitoire. Le CAC 40 a ainsi fini en baisse de 0,69% à 6 895,31 points et l’Euro Stoxx 50 de 0,84% à 4 147,99 points.

BT Group a chuté de 4,51% à la bourse de Londres, à 166,96 pence par action, après l’annonce de la montée au capital pour l’Altice UK. C’est la seconde fois cette saison que la société de Patrick Drahi acquiert des parts du groupe de télécommunications britannique: elle avait en effet déjà acquis en juin dernier 1,2 million de titres, représentant 12,1% du capital de BT, pour environ 2,2 milliards de livres. Cette fois-ci, Altice UK a porté sa participation à 18%, renforçant ainsi son statut de premier actionnaire du britannique, et a réaffirmé ne pas avoir l’volonté de lancer pour l’OPA.

Saint-Gobain a cédé 0,94% à 58,03 euros, après avoir annoncé la vente de trois de ses 4 dernières enseignes de distribution spécialisées en plomberie, chauffage et sanitaire au Royaume-Uni. Le spécialiste des matériaux de construction cèdera donc ses enseignes Neville Lumb, DHS et Bassetts à son concurrent britannique Wolseley UK dans le cadre de son plan « Grow & Impact » visant la poursuite de la stratégie pour l’optimisation du portefeuille.

Orpea s’est illustré au sein du SBF 120, avec un gain de 2,24% à 85 euros. Le spécialiste de la prise en charge de la dépendance a profité des propos amènes de Berenberg. Ayant identifié un « rare point d’entrée », le broker a relevé sa recommandation de Conserver à Acheter sur le titre, tout en augmentant son objectif de cours de 108 à 110 euros. Le broker pense que les investisseurs sont devenus trop « bearish » à l’égard d’Orpea et plus largement du domaine des soins aux personnes dépendantes.


Les chiffres macroéconomiques de la journée

En octobre 2021, la réalisation industrielle a augmenté de 1,1% dans la zone euro, par rapport à sept. 2021, selon les estimations pour l’Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. Le consensus Reuters anticipait une hausse de 1,2%. Dans le détail, la réalisation a augmenté de 3% pour les biens pour l’investissement, de 1,7% pour les biens de consommation durables, de 0,4% pour les biens de consommation non durables et de 0,1% pour la force, mais la réalisation a diminué de 0,6% pour les biens intermédiaires.

Les prix à la réalisation ont augmenté de 0,8% en novembre après avoir progressé de 0,6% en octobre. Ils étaient attendus en hausse de 0,5%. Hors les éléments volatils que sont la force et l’alimentation, les prix à la réalisation ont progressé de 0,7% après +0,4% en octobre. Le consensus Briefing s’élevait à +0,4%.

Vers 17h45, l’euro recule de 0,10% à 1,1272 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.