CAC40 : limite la casse mais aligne une 3ème semaine de repli

Analyse mi-séance AOF Wall Street – Coup de froid sur la tech

(AOF) – Les marchés actions américains marquent en pas. Les valeurs Internet sont spécialement affectées par les prévisions moroses de Snapchat. Le groupe est pénalisé par l’iOS 14 d’Apple, qui restreint la personnalisation des campagnes marketing. En conséquence, le domaine des social medias est spécialement être malmené. Sinon, Intel chute de 11%, pénalisé par des prévisions décevantes. Vers 17h45, le Dow Jones cède 0,03% à 35 594,02,points. Le Nasdaq Composite perd, lui, 0,9% à 15 078,48 points.

Snap dévisse de plus de 20% à 57,94 dollars, entrainant les majeures sociétés Internet dont le business model est basé sur la publicité dans son sillage. Facebook cède 5,16% à 324,23 dollars, Alphabet (Google) 2,68% à 2 779 dollars et Twitter 2,30% à 6310 dollars. Elles pourraient être confrontées aux mêmes problèmes que le propriétaire de la messagerie Snapchat, mais à des degrés divers. La fonctionnalité App Tracking Transparency de l’iOS 14 pour l’Apple a restreint la personnalisation des campagnes marketing, pénalisant l’activité et les perspectives de Snap.

Les chiffres économiques de la journée

L’indice “flash” PMI manufacturier est ressorti à 59,2. Les économistes tablaient sur 60,3 ,après 60,7 en sept.. L’indice PMI des services est ressorti à 58,2, après 54,9 en sept. et un consensus de 55,1. L’indice composite s’est tenu à 57,3 après 55 en sept..

Les valeurs à suivre aujourd’hui

American Express

American Express a dévoilé des profits trimestriels supérieurs à la faveur pour l’importantes reprises de provisions et de la forte croissance de l’activité. Au 3ème trimestre, l’émetteur de cartes de crédit a enregistré un bénéfice net de 1,83 milliard de dollars, soit 2,27 dollars par action contre respectivement 1,07 milliard de dollars et 1,30 dollar, un an auparavant. Le bénéfice par action est ressorti nettement au-dessus du consensus IBES de 1,80 dollar. Ses revenus ont bondi de 25% à 10,93 milliards de dollars.

Chipotle Mexican Grill

Chipotle Mexican Grill est attendu en légère hausse à l’ouverture des marchés actions américain ce vendredi, après avoir levé le voile sur ses résultats du 3ème trimestre 2021. Ainsi, la chaîne de restauration rapide a dégagé un bénéfice net ajusté de 7,02 dollars par action, à confronter avec un consensus Zacks de 6,23 dollars. De son arôme, le chiffre pour l’affaires s’établit à environ 2 milliard de dollars au 3ème trimestre 2021 (+22% sur un an), globalement en ligne avec les prévisions moyennes des analystes.

Intel

Intel est attendu en forte baisse à Wall Street car les investissements nécessaires pour que le groupe retrouve sa dominance pèseront sur la rentabilité lors des prochaines décennies. Le n° un mondial des semi-conducteurs vise ainsi une marge brute, indicateur de rentabilité de référence pour le domaine, située entre 51% et 53% lors des 2 ou 3 prochaines décennies, avant leur rebond. Elle est ainsi demandée à 57% cette saison. La firme technologique va investir entre 25 et 28 milliards de dollars en 2022 et cette enveloppe peut croître les décennies suivantes.

Mattel

Mattel a publié un bénéfice net de 812,6 centaines de milliers de dollars au 3ème trimestre 2021, soit 2,29 dollars par action, après 311,3 centaines de milliers, ou 89 cents par action, un an plus tôt à la même époque. Les ventes ont quant à elles atteint 1,76 milliard de dollars, soit une augmentation de 7,6% par rapport à l’année précédente. Les analystes de FactSet visaient un BPA de 72 cents pour des ventes de 1,69 milliards de dollars. Le fabricant de jouets a aussi revu à la hausse ses objectifs annuels, avec des ventes attendues en hausse de 15%, contre une précédente fourchette de 12% à 14%.

Snap

Le titre du service de messagerie Snapchat est attendu en baisse de 20% à Wall Street en raison de revenus et de perspectives de chiffre pour l’affaires très décevants. Il souffre du déploiement de la nouvelle version iOS 14 pour l’Apple et sa fonctionnalité App Tracking Transparency qui restreint la personnalisation des campagnes marketing et de ce fait leur efficacité. Au 3ème trimestre, le groupe a enregistré une perte parfaite de 71,96 centaines de milliers de dollars, soit -10 cents par action, réduite de 64% sur un an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.