CAC40 : limite la casse mais aligne une 3ème semaine de repli

BOURSE-Wall Street ouvre sur une note prudente avant les résultats

PARIS, 12 octobre (Reuters) – La Bourse de New York a ouvert
en légère hausse mardi, mais la tendance reste fragile en
raison des craintes liées à l’inflation et pour l’une certaine
prudence à la veille conséquemment pour l’envoi de la période des résultats
des entreprises.
L’indice Dow Jones .DJI gagne 25,02 points, soit 0,07%, à
34.521,08 points et le Standard & Poor’s 500 .SPX , plus très large,
est pratiquement inchangé.
Le Nasdaq Composite .IXIC prenait 0,21% à 14.516,20 points
à l’ouverture.
La hausse des prix du pétrole et ceux des métaux alimentent
les craintes inflationnistes dans un contexte forcément dominé
par les tensions sur les chaînes pour l’approvisionnement, ce qui
pèse sur le moral des investisseurs.
“Nous pensons que les collaborateurs du marché pourraient demeurer
préoccupés par les prix élevés de l’électricité qui se reflètent
dans une nouvelle accélération de l’inflation, renforçant ainsi
un resserrement plus rapide de la politique des majeures
banques centrales”, commente Charalambos Pissouros, directeur
pour l’étude chez JFD Group.
A cela s’ajoutent des incertitudes sur les résultats des
entreprises pour le 3ème trimestre. La banque étasunienne
JPMorgan Chase & Co’s JPM.N , qui ouvre mercredi le bal des
résultats, est en repli dans les premiers échanges.
Les analystes s’attendent à une hausse, sur un an, de 29,6%
des bénéfices des entreprises composant le S&P-500 au 3ème
trimestre, contre une croissance de 96,3% au seconde, selon les
données IBES de Refinitiv publiées vendredi.
Aux valeurs, Tesla TSL.O (+1,2%) soutient la tendance,
après des ventes record de voitures en Chine en sept.
. L’indice des valeurs technologiques .SPLRCT
affiche une hausse de 0,33%.
A la baisse, CureVac CVAC.O chute de plus de 11% après
l’annonce par le laboratoire allemand pour l’une demande de retrait
du dossier soumis aux autorités européennes pour une
homologation de son vaccin expérimental de 1ère génération
contre le COVID-19.
Sur le marché pétrolier, le Brent recule de 0,18% à 83,50
dollars le baril LCOc1 mais le brut léger américain (West
Texas Intermediate, WTI) avance de 0,31% à 80,79 dollars CLc1 .
Les cours de l’or de sombre sont à un pic de près de trois ans.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

(Reportage Claude Chendjou, édité par Pantalon en jean-Stéphane Brosse)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *