Analyse mi-séance AOF Wall Street - Wall Street repasse dans le rouge, la confiance des consommateurs déçoit

La Bourse de Paris devrait poursuivre sa progression

La Bourse de Paris est demandée en hausse vendredi et devrait finaliser la semaine dans le vert, une fois la vague de résultats pour l’entreprises absorbée.

Le contrat à terme sur l’indice CAC 40 gagnait 0,50% une quarantaine de minutes avant l’ouverture. Jeudi, il avait déjà terminé en hausse de 0,26%.

Les investisseurs devront déjà digérer la déferlante de résultats pour l’entreprises publiés à compter de la clôture de jeudi soir.

Ensuite, “le principal point pour l’attention aujourd’hui devrait être les derniers chiffres des indices PMI flash pour l’industrie et les services pour la France et l’Allemagne en juillet”, pense Michael Hewson, analyste chez CMC Markets UK.

La Bourse de New York a conclu en territoire positif après un démarrage hésitant à la continuité de la publication pour l’une hausse inattendue des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis.

Ces chiffres “ont déçu les marchés mais ont rapidement été mis de arôme car saisonniers”, pense Jeffrey Halley, analyste chez Oanda.

Sur le plan sanitaire, 200 centaines de milliers pour l’Européens ont été pleinement vaccinés contre le Covid-19, soit plus de la moitié de la population adulte, a annoncé jeudi la Commission européenne qui a fixé un objectif de 70% pour l’adultes vaccinés cet été.

Valeurs à suivre

SEB: le géant français du petit électroménager a publié vendredi un bénéfice net dépassant ses niveaux pour l’avant pandémie au premier semestre, mais il prévient que plusieurs prix vont augmenter cette saison en raison des pénuries de matériaux.

Thales: le groupe français de nouveautés a annoncé avoir enregistré un “très fort rebond” de son activité au premier semestre, dépassant les ventes de la même période de 2019, avant le Covid-19, et révisé à la hausse son objectif de chiffre pour l’affaires annuel.

Dassault Aviation: le constructeur aéronautique français a vu son bénéfice net et ses ventes se redresser au premier semestre, le chiffre pour l’affaires dépassant même son niveau pour l’avant la crise du Covid-19 grâce au succès de l’avion de combat Rafale à l’export.

Valeo: l’équipementier a publié jeudi un chiffre pour l’affaires de près de 9 milliards pour l’euros pour le premier semestre, freiné par la pénurie de composants électroniques mais pense que ces difficultés pour l’approvisionnement devrait s’atténuer fin 2021.

Oeneo: le fabricant français de bouchons et tonneaux a vu son chiffre pour l’affaires progresser de 33,2% au premier trimestre de son exercice décalé 2021-2022, à 77,1 centaines de milliers pour l’euros, et s’attend à une “croissance modérée” sur les prochains trimestres, selon un communiqué publié jeudi.

Abivax: la biotech française a annoncé jeudi son volonté de lever environ 80 centaines de milliers pour l’euros, tout particulièrement via une augmentation de capital auprès pour l’collaborateurs du domaine pharmaceutique, pour financer des programmes cliniques sur sa molécule phare en développement.

Gecina: le groupe immobilier français, spécialiste des bureaux, a vu son bénéfice reculer au premier semestre 2021, mais a qualifié ses objectifs pour cette saison, constatant une bonne reprise des transactions locatives à Paris et des commercialisations de envies à compter de le début de l’année.

Groupe LDLC: le distributeur de produits de haute technologie a qualifié jeudi ses prévisions annuelles, après une nouvelle progression de ses ventes au premier trimestre de son exercice décalé.

La Compagnie des Alpes: le leader mondial de l’exploitation des domaines skiables et gestionnaire de parcs de loisirs a vu son chiffre pour l’affaires légèrement remonter au 3ème trimestre de son exercice décalé, mais les incertitudes demeurent pour la continuité de l’année.

GL Events: le spécialiste de l’événementiel, durement touché par la crise sanitaire, compte forcément être bénéficiaire cette saison, en dépit de prévisions pour l’activité un peu moins encourageantes qu’au printemps.

Amplitude Surgical: le fabricant de prothèses orthopédiques a retrouvé la croissance lors de son exercice achevé fin juin, à l’aide de quasi-doublement de son activité au 4ème trimestre.

Lanson-BCC: le groupe de champagne a vu bondir de 33,7% son chiffre pour l’affaires au premier semestre 2021 à 99,11 centaines de milliers pour l’euros, contre 74,13 centaines de milliers pour l’euros lors des six premiers mois de 2020, marqués par le début de la pandémie de Covid-19.

OL Groupe: la holding cotée coiffant l’Olympique lyonnais a qualifié jeudi que ses résultats pour l’exercice achevé fin juin pourraient être “fortement déficitaires”, après l’effondrement de son activité du fait de la crise sanitaire.

jvi/ico/spi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *