Une semaine de Bourse  Semaine morose

Paris: ambiance maussade avec l'arrêt du rally estival

(CercleFinance.com) – En chute lente mais régulière à partir de l’ouverture de la séance, la bourse de Paris achève la journée sur un recul de 0,97%, à 6.528 points, dans un contexte de baisse généralisée des marchés de chaque arôme de l’Atlantique.

Ainsi, l’E-Stoxx50 cède 1,3%, Francfort lâche 2% et Londres limite la casse avec un recul limité de 0,3%. Même tonalité à New York où le S&P500 perd 0,9% avec un Nasdaq à -1.4%.

Le ‘rally’ estival des places boursières marque donc un temps pour l’arrêt, alors même que beaucoup de stratèges commençaient d’ailleurs à mettre en garde contre le arôme ‘surévalué’ des actions.

La saison des résultats touchant à son terme, les investisseurs se concentrent sur les statistiques économiques, des données souvent mitigées qui contribuent à freiner l’élan des marchés.

Ainsi, ce matin, les investisseurs ont pu prendre connaissance pour l’une hausse de l’indice des prix à la consommation (IPC) du Royaume Uni. Celui-ci a augmenté de 10,1% lors de la période de 12 mois se terminant en juillet 2022, un taux pour l’inflation annuel donc en hausse sensible par rapport à celui de 9,4% observé en juin.

L’office national de statistiques (ONS), qui publie ces données, précise que l’augmentation des prix des aliments a représenté la plus forte contribution à la hausse de la variation du taux pour l’inflation annuel de l’IPC entre juin et juillet 2022.

Autre statistique publiée aujourd’hui, le PIB corrigé des variations saisonnières a augmenté de 0,6% dans la zone euro lors du seconde trimestre 2022, comme dans l’UE par rapport au trimestre précédent, selon l’estimation rapide publiée par Eurostat.

L’office statistique de l’Union européenne a donc révisé en légère baisse son estimation rapide préliminaire publiée à la fin de mois de juillet concernant la zone euro, puisqu’il avait alors annoncé une croissance de 0,7%.

En comparaison annuelle, le PIB a enregistré une hausse de 3,9% dans zone euro (révisée de 4% en toute 1ère lecture) et de 4% dans l’UE au seconde trimestre 2022, après +5,4% et +5,5% respectivement au trimestre précédent.

Forcément sur le plan des statistiques, les ventes de détail aux Etats-Unis ont stagné en juillet, après une augmentation de 0,8% le mois précédent (chiffre révisé pour l’une hausse de 1% estimée initialement), selon le Département du Commerce, alors qu’elle étaient attendues en très légère hausse par les économistes.

En excluant le domaine automobile (véhicules et équipements), les ventes de détail américaines ont néanmoins progressé de 0,4% le mois dernier par rapport à juin, quand le consensus de marché anticipait une augmentation plus modérée.

A spécifier que le baril de Brent de cote du Nord s’échange maintenant pour 92$ (+0,1%) et que l’euro est stable autour des 1,0168$.

Dans l’actualité des valeurs, Technip Energies, en consortium avec Subsea 7 et Samkang M&T, indique avoir été choisi par Corio Generation et TotalEnergies faire accomplir une étude pour l’ingénierie pour l’avant-projet détaillée (FEED) pour le projet de parc éolien offshore Ulsan Gray Whale 3, en Corée du Sud.

Sanofi annonce mettre un terme au programme mondial de développement clinique de l’amcenestrant, un dérégulateur sélectif expérimental des récepteurs des oestrogènes (SERD) par voie orale.

La société de biotechnologie Abivax annonce une transition dans la présidence de son conseil pour l’administration, son fondateur Philippe Pouletty ayant décidé de démissionner de son poste de président, à effet immédiat, pour se consacrer dorénavant à pour l’autres idées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.