POINT MARCHÉS-Petite hausse en vue à Wall Street, l'Europe hésite

TAUX-La hausse des rendements en zone euro s'accélère après l'inflation et la BCE

PARIS, 29 octobre (Reuters) – La hausse des rendements obligataires dans la zone euro s’accélère vendredi après l’annonce pour l’une inflation supérieure aux attentes, devenu pour l’investisseurs anticipant un relèvement des taux pour l’avantage dès 2022 malgré les efforts déployés la veille par Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), pour les convaincre du contraire.

Vers 10h45 GMT, le rendement du Bund allemand à dix ans

DE10YT=RR , référence pour la région, prend près de six points de base à -0,09%. La hausse dépasse huit points pour l’OAT française de même échéance à 0,278% FR10YT=RR , au un peu avant à partir de mai.

Le rendement à dix ans italien affiche quant à lui un bond de plus de 16 points de base à 1,1462% IT10YT=RR et le grec prend plus de 25 points à 1,331% GR10YT=RR , au un peu avant à partir de juillet 2020.

Si la BCE a laissé sa politique monétaire inchangée jeudi, les déclarations de Christine Lagarde visant à rassurer le marché sur le risque de persistance de l’inflation au-delà des prochains mois ont déçu beaucoup pour l’observateurs.

Et plusieurs sources ont déclaré à Reuters que les membres du Conseil des gouverneurs étaient divisées sur l’évolution des prix en 2022, plusieurs estimant que l’inflation peut demeurer supérieure à l’objectif de 2% de la BCE jusqu’en 2023.

En octobre, les prix à la consommation dans la zone euro ont augmenté de 4,1% sur un an selon la 1ère estimation pour l’Eurostat, le taux pour l’inflation le plus élevé mesuré à partir de 1997.

Les marchés monétaires anticipent dorénavant une probabilité de 100% pour l’une hausse de taux de 10 points de base pour l’en ce lieu juillet 2022. ECBWATCH

(Reportage Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.