Une semaine sur les marchés : le récap du 25 au 29 octobre

Une semaine sur les marchés : le récap du 25 au 29 octobre

(Crédits photo : Adobe Stock – )

Lundi 25 octobre

CAC 40 : -0,31% à 6 712,87 points

Le fait de la journée

Les investisseurs limitent les prises de décisions avant l’avalanche de résultats à venir et la réunion de travail du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne ce jeudi.

De l’autre arôme de l’Atlantique, les Bourses sont en hausse. Le S&P 500 gagne 0,47% à 4.566,48 points, le Nasdaq 1,04% à 15.514,19 points. L’indice des valeurs technologiques US est soutenu par les bons résultats de Tesla et PayPal.

Valeur(s) en vue

Le domaine de l’aéronautique est malmené ce lundi. La Fédération nationale de l’aviation et de ses métiers a demandé à l’Etat une poursuite des aides et un étalement des échéances pour poursuivre à faire face à la crise sanitaire qui s’éternise. Safran a perdu 2,50%, à 107,76 euros, Airbus 1,55%, à 108,08 euros, ADP 3,90% à 109,65 euros et Aspect France-KLM 0,94% à 3,88 euros.

Mardi 26 octobre

CAC 40 : +0,8% à 6 766,51 points

Le fait de la journée

Les bons résultats guident la tendance, reléguant les craintes sur l’inflation et la remontée du nombre de contaminations lié au Covid-19 au deuxième plan.

Valeur en vue

L’action Maisons du Univers s’envole de 24,58%, à 20,68 euros. Le distributeur de meubles et de décorations pour l’intérieur revoit ses objectifs de 2021 à la hausse, lance un programme de rachat pour l’actions «ESG impact» de 50 centaines de milliers pour l’actions et annonce réduire sa participation dans l’américain Modani pour se concentrer sur le marché européen.

Mercredi 27 octobre

CAC 40 : -0,19% à 6 753,52 points

Le fait de la journée

L’optimisme de la veille laisse place à la prudence, à un jour de la réunion de travail du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne et dans un contexte où les inquiétudes resurgissent. L’inflation devrait atteindre 3% en Allemagne en 2021, et ensuite ralentir en 2022, selon le gouvernement allemand.

Les tensions continuent de s’attiser entre Pékin et Washington. Le régulateur américain a révoqué l’autorisation pour l’activité aux Etats-Unis de la filiale locale de China Telecom, évoquant des risques “significatifs” pour la sécurité nationale.

Valeur en vue

Worldline était bon dernier sur l’indice CAC 40 à 55 euros, en baisse de 15,93%. Le spécialiste des moyens de paiement est sanctionné après avoir publié des résultats trimestriels et des prévisions à moyen terme jugés décevants. Le groupe a aussi fait part de son volonté, validée par le Conseil pour l’administration, de céder son activité de terminaux de paiement.

Jeudi 28 octobre

CAC 40 : +0,75% à 6 804,22 points

Le fait de la journée

La Bourse de Paris dépasse les 6.800 points grâce aux bons résultats pour l’société et au ton rassurant de la BCE. L’institution de Francfort a fait part pour l’une inflation mieux installée que prévue mais qui devrait décliner pour l’en ce lieu à 2022 et laisse sa politique monétaire inchangée. Les décisions quant à l’ajustement du programme pour l’achats pour l’urgence face à la pandémie seront prises en décembre, a annoncé Christine Lagarde.

Aux Etats-Unis, la croissance est ressortie à 2% en glissement annuel en 1ère lecture pour le 3ème trimestre, un peu inférieure aux attentes. Aux premier et seconde trimestre, la croissance s’était affichée à +6,3% et +6,7%.

Valeur en vue

Décollage pour CNP Assurances sur le SBF 120. La Banque Postale a annoncé son volonté de lancer une offre publique pour l’achat simplifiée sur l’ensemble du capital de l’assureur au prix de 21,90 euros par action, dividende attaché. L’offre pour l’achat présentée par le groupe public présente ainsi une prime de plus de 36% par rapport au dernier cours de Bourse de CNP Assurances. 

Vendredi 29 octobre 

CAC 40 : +0,38% à 6830,34 points 

Le fait de la journée

Après avoir démarré la séance dans le rougeâtre, la Bourse de Paris s’est au final décidée à aller de l’avant.  

L’inflation continue pour l’être le sujet pour l’inquiétude n° un des marchés. Non sans raison en France la hausse des prix a atteint 2,6% en octobre sur un an.

Valeur en vue

EssilorLuxottica relève de nouveau ses prévisions financières pour 2021 après des ventes en hausse au 3ème trimestre, tirées tout particulièrement par le dynamisme de son activité aux États-Unis. Le titre avance de 3,49% à 178,90 euros, il est en tête de l’indice CAC 40. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.