Analyse mi-séance AOF Wall Street - Wall Street repasse dans le rouge, la confiance des consommateurs déçoit

Analyse AOF clôture Wall Street – Nette hausse : l'inquiétude à propos d'Omicron reflue

(AOF) – Les marchés actions américains ont qualifié leur rebond en seconde partie de séance. Les investisseurs attendent des chiffres sur l’inflation après dans la semaine et ils ont estimé les nouvelles à propos des derniers développements de la pandémie. Sur le front sanitaire, l’étude de la situation en Afrique du Sud s’avère en effet montrer qu’Omicron est sans doute plus contagieux que le variant Delta, mais sans doute moins dangereux. L’indice Dow Jones a terminé en hausse de 1,87% à 35 227,03 points et le Nasdaq Composite a gagné 0,93% à 15 225,15 points.

Lucid Group passe la marche arrière ce lundi sur la place de Wall Street, où l’action a chuté de 5,10% à 44,86 dollars. Le constructeur de véhicules électriques haut de gamme a annoncé que le gendarme boursier américain (SEC) lui avait demandé de lui fournir des papiers dans le cadre d’une enquête sur sa fusion réalisée avec le SPAC Churchill Capital Corp IV (CCIV). C’est en effet de cette façon que le rival de Tesla a fait son entrée cet été sur la place de New York. La SEC a aussi requis des papiers concernant « certaines projections et déclarations ».

Les chiffres économiques de la journée

Aucun indicateur n’est publié.

Les valeurs à suivre aujourd’hui

Alibaba

Le géant chinois du commerce en ligne, Alibaba, a annoncé que Toby Xu, directeur financier adjoint, succédera à Maggie Wu au poste de directeur financier de la société, à compter du 1er avril 2022. Maggie Wu occupera dorénavant le poste de directrice exécutive au sein du conseil pour l’administration pour l’Alibaba. Toby Xu a rejoint Alibaba en juillet 2018 et est nommé directeur financier adjoint en juillet 2019. Avant de d’intégrer Alibaba Group, il est associé chez PricewaterhouseCoopers durant 11 ans, où il est entré en 1996.

KKR

Vivendi, le premier actionnaire de Telecom Italia, est prêt à discuter pour l’une prise de contrôle du réseau de l’opérateur italien par Rome, a déclaré un porte-parole du groupe français à Reuters. “L’hypothèse pour l’une prise de contrôle du réseau par l’Etat, si elle peut conduire à un projet stratégique guidé par les pouvoirs publics, peut tout à fait être examinée”, a affirmé ce représentant auprès de l’agence. Des propos tenus tandis que le conseil pour l’administration de Telecom Italia doit examiner une offre de rachat de 10,8 milliards pour l’euros de la part de KKR.

Kohl’s

Le fonds spéculatif Engine Capital LP, actionnaire de Kohl’s au niveau de 1%, aurait envoyé une lettre au conseil pour l’administration de l’enseigne de grands magasins pour l’exhorter de vendre ou de scinder son activité de e-commerce, révèle le Wall Street journal. Ceci afin pour l’améliorer le cours de l’action du groupe. “Engine a déclaré dans sa lettre qu’en supposant un chiffre pour l’affaires en ligne pour l’environ 6,2 milliards de dollars, l’activité numérique de Kohl’s vaudrait à elle seule 12,4 milliards de dollars” apporte le quotidien.

Lucid Group

Lucid Group plonge de 16 % ce lundi en préouverture de Wall Street. Le gendarme boursier américain (SEC) a demandé au constructeur de véhicules électriques haut de gamme de lui fournir des papiers dans le cadre d’une enquête sur sa fusion réalisée avec un SPAC. C’est en effet de cette façon que le rival de Tesla avait fait son entrée sur la place de New York cette saison. Lucid a affirmé coopérer pleinement avec les autorités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.