Paris : cède 0,2% dans un contexte particulier de 14 juillet

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street – Stabilité attendue après des créations de postes plus faibles que prévu

(AOF) – Les marchés américains sont attendus proches de l’équilibre. Les conceptions pour l’emplois sont toutefois ressorties bien inférieures aux attentes, 235 000 emplois contre 943 000 anticipés. En revanche, le taux de chômage a reculé comme anticipé, passant de 5,4% à 5,2% entre août et juillet. Du arôme des valeurs, les firmes technologiques Broadcom et Hewlett Packard Enterprise ont dévoilé des résultats plus élevés qu’anticipé. A quelques minutes des premiers échanges, les futures sur le S&P 500 grappillent 0,02% et ceux sur le Nasdaq sont stables.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont signé jeudi de nouveaux records. 24 heures avant le très attendu rapport sur l’emploi pour le mois pour l’août, les investisseurs ont pris connaissance pour l’inscriptions hebdomadaires au chômage au plus bas à partir de le début de la pandémie. Au chapitre des valeurs, GM est, à l’image du domaine, pénalisée par la pénurie de semi-conducteurs. Le Dow Jones a gagné 0,37% à 35 443,82 points mais le Nasdaq a progressé de 0,14% à 15 331,18 points. De son arôme, le bitcoin n’est pas parvenu à passer au dessus des 50 000 dollars.

Les chiffres macroéconomiques

Les Etats-Unis ont créé 235 000 emplois en août après 1,053 million en juillet, chiffre révisé de 943 000. Les économistes anticipaient en moyenne 750 000 conceptions. Le taux de chômage est passé de 5,4% à 5,2%, comme attendu.

Les indices des directeurs pour l’achat pour le domaine des services et composite pour août sont attendus à 15h45 et l’ISM des services, à 16 heures.

Les valeurs à suivre

Amazon

Amazon lancerait un téléviseur sous sa nettoyé marque Amazon aux États-Unis dès le mois pour l’octobre, affirme Business Insider. Il s’agirait de exemplaires disposant pour l’écran de 55 à 75 pouces. Le média rappelle que le cybermarchand distribue déjà en Inde des téléviseurs de marque Amazon.

Broadcom

Le fabricant de semi-conducteurs Broadcom a dévoilé des profits et des objectifs supérieurs aux attentes. Au 3ème trimestre, clos début août, le groupe a réalisé un bénéfice net de 1,876 milliard de dollars, soit 4,20 dollars par action, à confronter avec un bénéfice net de 688 centaines de milliers de dollars, ou 1,45 dollar par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 6,96 dollars, soit 11 cents de mieux que le consensus Bloomberg. Les ventes de Broadcom ont, elles, progressé de 16% à 6,78 milliards de dollars tandis que le marché visait 6,76 milliards.

Didi

Selon Bloomberg, la municipalité de Pékin envisage pour l’entrer au capital du groupe chinois de VTC, visé par une enquête sur la cybersécurité. Introduit en Bourse à Wall Street début juillet à 14 dollars, le groupe est la cible des autorités chinoises dans les jours suivants, provoquant une chute du titre qui a terminé hier à 8,81 dollars.

Hewlett Packard Enterprise

Hewlett Packard Enterprise a présenté des résultats meilleurs que anticipé et rehaussé ses objectifs annuels. Au 3ème trimestre, clos fin juillet, le groupe spécialisé dans les matériels et services informatiques pour entreprises a généré un bénéfice net de 392 centaines de milliers de dollars, soit 29 cents par action, contre un bénéfice net de 9 centaines de milliers de dollars ou 1 cent par action un an auparavant. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 47 cents, soit 5 cents de mieux que le consensus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.