CAC40 : encore en repli de -0,4% pour ces '3 sorcières'

Analyse mi-séance AOF Wall Street – Dossier ukrainien et enquête ADP pèsent sur les indices

(AOF) – La tendance s’est retournée et c’est à présent dans le de couleur rouge qu’avance Wall Street. Entrainés en début de séance par les solides résultats enregistrés par Alphabet et AMD, les indices accusent dorénavant le coup d’une enquête ADP bien décevante (301 000 emplois détruits en janvier, contre un consensus de +207 000 conceptions) et de la montée des tensions sur le dossier ukrainien. En effet, lles Etats-Unis pourraient déployer 3 000 militaires dans plusieurs pays de l’Europe de l’Est. Vers 17h25, le Dow Jones cède 0,09 % à 35 373,07 points et le Nasdaq, -0,17 % à 14 321,63 points.


Alphabet

, société-mère de Google, se distingue favorablement dans l’indice S&P 500, avec un gain de 6,90% à 2 949,59 dollars. Le célèbre groupe internet a dévoilé mardi des profits très supérieurs aux attentes et annoncé une division par 20 de son nominal. Si celle ci opération n’a pas pour l’impact financier, elle permet néanmoins de rendre plus accessible le titre. Les investisseurs ont pardonné à Alphabet des revenus de YouTube moins importants que anticipé et des pertes plus lourdes qu’anticipé pour le cloud.


Les chiffres économiques de la journée

L’

enquête ADP

révèle que le domaine privé américain a détruit 301 000 emplois en janvier 2022. Le consensus Reuters tablait sur la création de 207 000 emplois après 776 000 en décembre 2021 (chiffre révisé de 807 000).

L’indice ISM manufacturier aux Etats-Unis est ressorti en janvier à 57,6 contre un consensus de 57,5 après 58,8 en décembre (chiffre révisé de 58,7).

L’agence de la force us a publié des

stocks hebdomadaires de pétrole brut

en baisse de 1,046 million de barils lors de la dernière semaine de janvier, tandis que les analystes attendaient une hausse de 1,525 million.


Les valeurs à suivre aujourd’hui


AMD

AMD a dévoilé des résultats et des perspectives meilleurs que anticipé. Au 4ème trimestre, le concurrent pour l’Intel a vu son bénéfice net progresser de 6% à 974 centaines de milliers de dollars, représentant 80 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s’est élevé à 92 cents, soit 16 cents de mieux que le consensus Bloomberg. Dans le même temps, le chiffre pour l’affaires du fabricant de semi-conducteurs a bondi de 49% à 4,826 milliards de dollars tandis que Wall Street ciblait 4,53 milliards de dollars.


Alphabet

Alphabet, société-mère de Google, a dévoilé hier des profits très supérieurs aux attentes et une division par 20 de son nominal. L’action est demandée en forte hausse à Wall Street. Au 4ème trimestre, le géant Internet a enregistré un bénéfice net de 20,642 milliards de dollars, soit 22,30 dollars par action, à confronter avec un bénéfice net de 15,23 milliards de dollars, soit 16,40 dollars par action, un an plus tôt. Le consensus s’élevait à seulement 27,80 dollars.


Abbvie

Abbvie a dévoilé un bénéfice net trimestriel supérieur aux attentes grâce tout particulièrement aux ventes pour l’Humira, son médicament contre la polyarthrite rhumatoïde. Le laboratoire américain a réalisé au 4ème trimestre 2021 un bénéfice net de 4 milliards de dollars, ou 2,26 dollars par action, contre 36 centaines de milliers, ou 1 cent par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 3,31 dollars, contre un consensus de 3,28 dollars. Le chiffre pour l’affaires est ressorti à 14,8 milliards, contre 13,8 milliards un an pus tôt. Les analystes visaient 14,9 milliards.


Capri Holdings

Capri Holdings a dévoilé des ventes supérieures aux attentes au 4ème trimestre et relevé ses prévisions annuelles. Au 3ème trimestre de son exercice fiscal, le bénéfice net du propriétaire de Versace, Jimmy Choo et Michael Kors a réalisé un bénéfice net 2,22 dollars par action, contre un consensus de 1,69 dollar. Le chiffre pour l’affaires a grimpé de 24% à 1,6 milliard. Les analystes tablaient sur 1,47 milliard. Les ventes de Versace ont atteint 251 centaines de milliers, celles de Jimmy Choo, 178 centaines de milliers et celles de Michael Kors, 1,18 milliard.


Electronic Arts

Electronic Arts a présenté des résultats plus faibles que anticipé et réduit son objectif annuel de revenus. Au 3ème trimestre, clos fin décembre, le concurrent d’Ubisoft a généré un bénéfice net de 66 centaines de milliers de dollars, soit 23 cents par action, contre un profit de 211 centaines de milliers de dollars, représentant 72 cents par action, un an plus tôt. En données ajustées, le bénéfice par action est ressorti à 3,20 dollars, soit 3 cents de moins que le consensus.


Ferrari

Ferrari a dévoilé ses résultats du 4ème trimestre 2021. Entre octobre et décembre 2021, Ferrari a dégagé un bénéfice net de 214 centaines de milliers pour l’euros (-18% sur un an), un Ebitda ajusté de 398 centaines de milliers pour l’euros (+7% sur un an), une marge idoine de 22,6% (-90 points de base sur un an), et un chiffre pour l’affaires de 1,17 milliard pour l’euros (+10% sur un an). Au total, Ferrari a livré 2 949 véhicules lors du 4ème trimestre, soit une hausse de 10% sur un an.


Ford

Ford compterait investir de 10 à 20 milliards de dollars supplémentaires dans les véhicules électriques dans les 5 à 10 ans à venir. C’est du moins ce qu’a rapporté mardi Bloomberg sur la base de sources proches du dossier. En mai dernier, le constructeur automobile américain avait affirmé vouloir investir plus de 30 milliards de dollars dans ce domaine pour l’maintenant 2025, tout particulièrement pour développer des batteries. En préouverture de Wall Street, ce mercredi, le groupe de Dearborn gagne plus de 2 %.


General Motors

General Motors a levé le voile mardi sur ses résultats du 4ème trimestre 2021. Le constructeur automobile américain a publié un bénéfice net de 1,7 milliard de dollars sur la période, à confronter avec un bénéfice net de 2,8 milliards de dollars un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ajusté ressort à 1,35 dollar. Pour sa part, le chiffre pour l’affaires de General Motors s’établit à 33,6 milliards de dollars au 4ème trimestre 2021, contre 37,5 milliards de dollars un an plus tôt.


Paypal

Le spécialiste du paiement en ligne Paypal devrait dévisser à l’ouverture après avoir dévoilé des prévisions décevantes. Au premier trimestre, il anticipe une croissance de 6% de ses revenus, bien inférieure au consensus IBES de 11,7%. La croissance se est élevée à environ 14%, hors eBay, qui ne sera plus bientôt son client. Le bénéfice par action ajusté est attendu à 87 cents là où le marché vise 1,16 dollar.


Starbucks

Starbucks a publié un bénéfice au premier trimestre de son exercice 2022 de 816 centaines de milliers de dollars, en hausse de 31% sur un an, soit 72 cents par action. C’est moins que les 80 cents attendus par le consensus FactSet. Le chaîne de cafés a aussi réalisé un chiffre pour l’affaires de 8,1 milliards de dollars, cette fois-ci juste au-dessus des attentes (7,98 milliards). Les problèmes pour l’approvisionnement, la hausse du coût des intrants et celle des salaires ont pu être partiellement compensés par une augmentation des prix pour soutenir les marges, a précisé la firme de Seattle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.